à grand’peine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir à, grand et peine

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

à grand’peine \a ɡʁɑ̃ pɛn\

  1. (Vieilli) Avec maintes difficultés.
    • […] , je longeai le jardin de la ferme, petit potager assez mal entretenu, où croissent à grand’peine quelques pommiers nains et deux maigres figuiers. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un naturaliste, La Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • […] ou quelque création bizarre chez qui l’observateur recherche à grand’peine un trait où l’imagination puisse retrouver les signes d’une ancienne grandeur. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • C’est pourquoi, justement, j’ai toujours cru que les manouvriers seront tous républicains, dès qu’il seront en état de comprendre que le seul gouvernement qui puisse leur être favorable, celui qui rendra les impôts proportionnels à ce que l’on a et non à ce que l’on mange, celui qui les mettra le plus promptement à même de devenir propriétaires du sol qu’ils cultivent à si grand’peine, et qui par conséquent leur garantira la vraie liberté — c’est la République. — (Émile Thirion, La Politique au village, p. 203, Fischbacher, 1896)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]