à la suite de

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution prépositive[modifier]

à la suite de \a la sɥit də\

  1. Dans la compagnie de ; dans le cortège de ; avec.
    • Il entra donc à la suite de M. le duc d’Orléans qui l’avoit relaissé dans son petit appartement d’hiver, et vint jusque tout contre nous. (Louis de Rouvroy de Saint-Simon, Petit conseil au Palais Royal, 1720, dans les Mémoires complets et authentiques du duc de Saint-Simon, tome 11, page 322, 1865)
  2. (Plus courant) Après.
    • On trouvera à la suite de cette biographie une série de lettres inédites que Vergniaud écrivit à son beau-frère, M. Alluaud, […]. (Léon de Verdière, Biographie de Vergniaud, page 1, 1866)
    • Par ailleurs, on sait que les juifs français qui s’établirent en Italie, à la suite des proscriptions du XIVe siècle, continuèrent d’écrire en français. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • C’est l’annaliste L. Calpurnius Pison (suivi par Denys) qui, à la suite de calculs chronologiques, faisait de Tarquin l’Ancien l’aïeul de Lucius. (Tite-Live, Histoire romaine, éd. « Les Belles Lettres », 1940, texte établi par J. Bayet et traduit par G. Baillet, tome 1, livre 1, note bas de page 75)
    • En été, il arrive souvent que des rivières guéables en temps ordinaire grossissent subitement à la suite de la fonte des neiges. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.11)
Note[modifier]
attention La tournure suite à est souvent utilisée, dans le langage commercial ou administratif, en lieu et place de à la suite de. L’Académie française[1] recommande plutôt à la suite de, pour donner suite à, ou encore, lorsque l’on considère la conséquence, par suite de.
Il convient de dire, dans la correspondance : « comme suite à… » ou « pour faire suite à… » quand on se réfère à une lettre qu’on a écrite soi-même antérieurement ; on dira sinon : « En réponse à votre lettre du [date] ». Pour se référer à un évènement, une conversation, un entretien, on dira « Après… » ou « À la suite de… » ou encore « Comme nous en sommes convenus… », etc.

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Références[modifier]

  1. Académie française, « Suite à », Académie-française.fr, 6 septembre 2012