à pas de loup

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) D’abord en pas de loup (Cotgrave, 1611) ; puis à pas de loup (1680).

Locution adverbiale[modifier]

à pas de loup \a.pa.də.lu\

  1. Sans faire de bruit ; avec précaution ; en tapinois.
    • Au premier chant du coq, l’aînée se leva […] et elle descendit à l’étable, à pas de loup, pour ne point réveiller le Ninoche. (Charles Deulin, « Les Trentes-Six Rencontres de Jean du Gogué », in Cambrinus et autres Contes, XIXe siècle (1874?))
    • Puis, quand il me croit endormi, il se retire à pas de loup pour aller continuer son concert dans la tente de mes gens. (Frédéric Weisgerber, Trois Mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Ernest Leroux, Paris, 1904, p. 103)
    • Il avait vu l’autre passer et, sans qu’elle s’en soit doutée, suivi sa femme à pas de loup juste assez vite pour arriver au moment précis du belutage quotidien et prévu. (Louis Pergaud, « La Vengeance du père Jourgeot », dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Béru sortit à pas de loup de la chambre de Carmen […] (Frédéric Dard, San-Antonio, n°148 :Les Cochons sont lâchés, Fleuve noir, 1991)

Traductions[modifier]