à tâtons

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De tâtonner → voir à califourchon, à croupetons et à foison.

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

à tâtons \a tɑ.tɔ̃\ invariable

  1. En tâtonnant dans l’obscurité.
    • De jour, le corridor était dans la pénombre et c'est presque à tâtons qu'on trouvait la clinche du salon d'attente. — (Georges Simenon, Le voyageur de la Toussaint, Paris : Gallimard, 1941, chap. 2)
    • Quelle est cette drôle de bête en forme de feuille ou de brindille ? C'est un phasme, complètement invisible, qui avance à tâtons. Amateur de feuilles d'eucalyptus ou de lierre, il est facile à élever en terrarium. — (Paul Starosta, Le phasme: feuille vivante, Milan jeunesse, 2008)
    • Orlando se tenait devant son miroir, cherchant à tâtons les boutonnières de sa chemise. — (India Grey, Le secret d'Easton Hall, traduit de l'anglais, Éditions Harlequin, 2009, chap. 7)
    • — As-tu un routier ?
      — Pas pour cette mer.
      — Alors tu navigues à tâtons ?
      — Point. J’ai la boussole.

      — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1869, édition 1907)
  2. (Figuré) En tâtonnant faute des connaissances nécessaires ou d’une méthode certaine.
    • Chercher la vérité à tâtons.
    • J’ai si peu de connaissance de ces choses que je n’y vais qu’à tâtons.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]