à toute épreuve

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De à, toute et épreuve

Locution adjectivale [modifier le wikicode]

Invariable
Masculin
et féminin
à toute épreuve
\a tut‿e.pʁœv\

à toute épreuve \a tut‿e.pʁœv\

  1. (Figuré) Indestructible ; impérissable ; insubmersible ; invincible.
    • D'une haute taille et d'une forme athlétique, il joignait à ces avantages, si précieux dans sa profession, une intelligence rare et un courage à toute épreuve. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L'Archipel de Chausey, souvenirs d'un Naturaliste, La "Revue des Deux Mondes", tome 30, 1842)
    • Encore de petite taille, avec des aplombs réguliers, des membres sûrs, le cheval breton possède une sobriété et une rusticité à toute épreuve. — (Gabriel Hanotaux, Histoire de la nation française, 1929)
    • Il est inchavirable ; combien de fois les enfants ont essayé de lui faire faire une pirouette, mais ses traîneaux incurvés sont à toute épreuve. — (Claudie Mothe-Gauteron, Le boisseau. Mémoires d'une agricultrice gersoise dans les années 70, 2003)
    • Armée d'une mauvaise foi à toute épreuve, la jeune employée du CNRS, […], écarte d'un revers de main méprisant tous les débats et polémiques qui pourraient émerger sur la place de l'Islam dans la République française […]. — (François-Xavier Ajavon, Comment se libérer de ce foutu... Libé !, sur RING : News, culture & société (www.surlering.com), le 27 mars 2010)
    • Piqué par la curiosité, j’ai été contempler la passerelle à chauves-souris […]. Bel ouvrage que ce chiroptéroduc, visiblement d’une solidité à toute épreuve. — (Alain Sango (Roquefort- 40), La Passerelle universelle, dans le Courrier des lecteurs de Sud Ouest, 28 février 2012)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Yvelines) : écouter « à toute épreuve »