ève

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Ève, eve

Français[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
ève èves
\ɛv\

ève \ɛv\ féminin

  1. (Serrurerie) Rainure (ève creuse), ou nervure (ève saillante), permettant le guidage d'une pièce mobile dans (ou le long) d'une pièce fixe.
    • La plupart des pênes sont munis d'une ève.
    • Cette clé possède une ève creuse.

Traductions[modifier]


Angevin[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De l’ancien français aive (« eau »)[1], lui-même du latin aqua (« eau »)[1].

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
ève èves
\ɛv\

ève \ɛv\ féminin

  1. (Saint-Paul-du-Bois) Variante orthographique de aive.

Variantes orthographiques[modifier]

Variantes[modifier]

Références[modifier]

Poitevin-saintongeais[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De l’ancien français eve (« eau »)[1], du latin aqua[1].

Nom commun[modifier]

ève \ɛv\ ou \ev\ féminin

  1. Eau.
Notes[modifier]
Ce mot est attesté en Vendée (85), dans les Deux-Sèvres (79), dans la Vienne (86), dans le nord de la Charente-Maritime (17), l’ouest de la Charente (16) et dans le pays Gabaye (nord de la Gironde).

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

  • En Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vendée, Vienne et pays Gabaye : \ɛv\ ou \ev\
  • En Vendée on note aussi : \aɛv\

Références[modifier]