ébahissement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De ébahir avec le suffixe -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ébahissement ébahissements
\e.ba.is.mɑ̃\

ébahissement \e.ba.is.mɑ̃\ masculin

  1. État de celui qui est ébahi.
    • À force de vouloir tout comprendre, tout me fait rêver. Il me semble pourtant que cet ébahissement-là n’est pas de la bêtise. — (Gustave Flaubert, Correspondance, lettre à Alfred Le Poittevin, septembre 1845)
    • À voir les ébahissements de M. de La Seiglière écoutant l’impartial résumé de l’histoire de ces derniers temps, on eût dit qu’après s’être endormi sur les bords du Clain, il se réveillait en Chine, au milieu d’un groupe de bonzes, et déguisé lui-même en mandarin. — (Juleas Sandeau, Mademoiselle de La Seiglière, Michel-Lévy frères, 1847, t. 1, p. 193)
    • Les troupes exténuées, qui venaient d’un combat de trois jours, ne causaient, par leurs blessures et leur délabrement, que de l’ébahissement aux domestiques titrés, dorés et repus qui mangeaient à ia table du Roi. — (François-René de Chateaubriand, La Révolution de juillet 1830 : mémoires, Société typographique belge, 1850, p. 74)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]