ébullition

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : ebullition

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin ebullitio → voir ébouillir.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ébullition ébullitions
\e.by.li.sjɔ̃\

ébullition \e.by.li.sjɔ̃\ féminin

  1. Mouvement d’un liquide qui bout sur le feu.
    • Traitées par des acides dilués en ébullition elles donnent de l’urée et des corps à fonction amine et acides (amino-acides) tel que le glycocolle CH2AzH2.CO2H, la tyrosine amino-acide aromatique, etc. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • Une bourre de soie sèche, telle qu’on l'obtient par la longue ébullition avec une grande quantité de détergent, comme à l’ordinaire, ne contient que 5% de séricine. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. (Figuré) (Par analogie) Mouvements d’une personne ou d'une foule qui s’échauffe.
    • Ces années-là, le monde du travail est en ébullition. On sait désormais que l’atelier et la mine peuvent tuer. — (Zineb Dryef, Code du travail, le pavé de la discorde, Le Monde. Mis en ligne le 27 octobre 2017)
    • Débatteur infatigable au cerveau perpétuellement en ébullition, le député arpentait depuis des semaines les couloirs de toutes les institutions avec ses nombreux dossiers sous le bras. — (Jean-Pierre Stroobants, L’eurodéputé Pierre Larrouturou entame une grève de la faim, Le Monde. Mis en ligne le 28 octobre 2020)
  3. (Figuré) (Désuet) Troubles physiques provoqués par une forte émotion ou la colère.
    • Il avait des transports et des ébullitions de sang au cerveau, surtout quand il s’absorbait dans ses pensées de deuil, ou s’appliquait à une tâche un peu difficile. Sa vue alors se troublait. Il vacillait comme un homme ivre, et pour ne pas tomber, il cherchait machinalement un appui. — (Xavier Marmier, Histoire d’un pauvre musicien (1770-1793), 1866.)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]