écharnure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de écharner avec le suffixe -ure.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
écharnure écharnures
\e.ʃaʁ.nyʁ\

écharnure \e.ʃaʁ.nyʁ\ féminin

  1. (Travail du cuir) Reste de chair que l’on ôte d’un cuir que l’on prépare
    • Défendons très expressément aux tanneurs et mégissiers de porter sur la rivière de Seine leurs bourres pour y être lavées, ni leurs cuirs avant qu'ils aient été écharnés ; […] leur défendons également de jeter dans la rivière les écharnures et autres immondices. — (« Ordonnance de police du 20 octobre 1702 » citée dans Annales d'hygiène publique et de médecine légale, 1862)
  2. (Travail du cuir) Façon qu’on donne en écharnant.
    • Quand la peau est crépie de chair et rebroussée de fleur, on l'étend sur la table, on l'essuie fortement avec des écharnures, puis on l'étire, c'est-à-dire qu'on conduit un instrument appelé étire, à force de bras, sur toute la peau du côté de la fleur pour l'unir et l'étendre. — (Phillipe Macquer, Pierre Jaubert, Dictionnaire raisonné universel des arts et métiers, 1801)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]