éclipser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dénominal de éclipse.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

éclipser /e.klip.se/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Cacher en tout ou en partie, en parlant d’un astre.
    • Ce point décidé, Thomas Black redevint l'homme absorbé qu'il était, n'attendant plus que le moment où la lune, exactement interposée entre l'astre radieux et «lui», éclipserait totalement le disque du soleil! (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • Ces exoplanètes à transit présentent l’avantage de passer entre leur étoile et la ligne de visée des observateurs terrestres. Chaque fois, elles se comportent comme un petit rideau qui éclipse un peu de la lumière de son soleil. (Le Monde, 10 mai 2007)
  2. (Figuré) Laisser dans l’ombre, passer devant, par son mérite, son talent, de sa gloire, etc.
    • Vingt ans après son « big bang », la City rêve d’éclipser Wall Street (Le Monde, 27 octobre 2006)
    • Oui, cela vaut la peine sur le plan de la visibilité et de la notoriété. Mais cela ne remplace pas d’autres choses. Cela ne peut pas éclipser le fait que nous n’ayons pas de voiture sportive. (Le Monde, 28 mai 2007)
    • Corneille éclipsa les poètes tragiques qui l’avaient précédé. — Son nom éclipsait tous les autres. — Sa gloire éclipsa toutes les renommées contemporaines.

s’éclipser pronominal

  1. Subir une éclipse, en parlant d’un astre.
    • Après être passées devant leur étoile, juste avant de s'éclipser derrière elle, elles présentent à la Terre, durant un bref instant, leur « côté jour », tourné en permanence vers l’astre brûlant et donc rendu incandescent par sa chaleur. (Le Monde, 10 mai 2007)
    • Le soleil s’éclipsa, commença à s’éclipser à dix heures. — Le soleil demeura éclipsé pendant une heure.
  2. (Figuré) S’absenter, disparaître tout d’un coup.
    • Elle s’est éclipsée ; elle est revenue, tiède et savonneuse ; puis, toute fraîche, la figure rosissante, essuyant des gouttelettes d’eau. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • Le Frisé, un jouvenceau d’un an, capricieux et fantasque en diable, lui donnait surtout du fil à retordre, cherchant à profiter de tous les passages frayés dans l’une ou l’autre haie pour s’éclipser subitement. (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Elle a fait une brève apparition avant de s'éclipser. (Le Monde, 4 juin 2007)
    • Avec nos guerres interminables que nous menons pour tout et au nom de tout, collectivement comme dans nos vies personnelles, nous pourrions nous éclipser nous-mêmes et éteindre la vie humaine sur Terre. (LaChance, Richard, Bonjour l’amour! Adieu violence!, Le Dauphin Blanc, Québec, 2007)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

s’éclipser pronominal

Références[modifier | modifier le wikicode]