école normale

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de école et de normal.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
école normale écoles normales
\e.kɔl.nɔʁ.mal\

école normale \e.kɔl.nɔʁ.mal\ masculin

  1. (Éducation) École destinée à former des enseignants, dans les sciences et dans les lettres, pour l’enseignement public.
  2. (En particulier) (Désuet) (France) Institut qui formait les instituteurs.
    • À la même époque, BERTRAND, instituteur à Plainemont, étudiait spécialement la région de Fougerolles et de Saint-Loup pour laquelle il constitua un herbier qu’il légua à l’École normale d’instituteurs de Vesoul. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 3)
    • Les Écoles normales primaires étaient à cette époque de véritables séminaires, mais l'étude de la théologie y était remplacée par des cours d'anticléricalisme. On laissait entendre à ces jeunes gens que l'Église n'avait jamais été rien d'autre qu'un instrument d'oppression, et que le but et la tâche des prêtres, c'était de nouer sur les yeux du peuple le noir bandeau de l'ignorance, tout en lui chantant des fables, infernales ou paradisiaques. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 21)
    • […] ma mère, empêchée de se présenter à l’École normale de Quimper à la suite d’une primo-infection, devra concourir dans les Côtes-du-Nord, autant dire à l’étranger, et entrera à l’École normale de Saint-Brieuc. — (Mona Ozouf, Composition française, Gallimard, 2009, collection Folio, page 68)
  3. (En particulier) (France) École qui forme l’élite des enseignants français.
    • L’École normale est une institution que les nations envient à la République : elle est une des têtes de la France qui est pourvue de chefs comme une hydre. — (Paul Nizan, Aden Arabie, chap. I., Rieder, 1932 ; Maspéro, 1960)
  4. (Éducation) Forme elliptique d’École normale supérieure.
    • L’École normale n’était pas alors ce qu’elle est devenue depuis peu ; une disciple assez rigoureuse ne pesait qu’aux esprits indolents ou rétifs ; elle favorisait l’effort d’une volonté studieuse. — (André Gide, La porte étroite, 1909, Le Livre de Poche, pages 57-58)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]