éconocroque

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    (Attesté en 1913) De économie et de l’argot croque pour « sou, argent ».

    Nom commun [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    éconocroque éconocroques
    \e.kɔ.nɔ.kʁɔk\

    éconocroque \e.kɔ.nɔ.kʁɔk\ féminin

    1. (Argot) Argent que l’on a épargné, économisé avec l’idée d’avoir dissimulé celui-ci.
      • Et puis ici, à Compiègne, la taule est moins grande qu’à Fontainebleau, les pièces se chauffent mieux : confort et éconocroques ! Et le bois de Compiègne flambe bien mieux dans les cheminées que celui de Fontainebluche. — (Pierre Devaux, La Reine mère, éditions Pierre Trémois, 1945, page 80 → lire en ligne)
      • Le prolétaire, lui, se gave au marché de la rue Mouffetard (c’est bien connu de l’Académie Française) et, tous les habitants de Passy vous le diront, jette ses éconocroques derrière le zinc des bistros, tarissant ainsi à la source son esprit d’entreprise, et avec lui tout espoir de posséder un jour les usines Michelin ou la Standard Oil. — (R. Cavan, Révolution au paradis, éditions du Scorpion, collection Alternance, 1958, page 53 → lire en ligne)
      • — [Victor Vauthier] J’le vois d’ici, le Maurice : On va être heureux, j’vais chercher du boulot... et on s’coue les éconocroques de la p’tite et puis on s’tire. Heureusement qu’y a pas un polichinelle dans l’tiroir.
        — [Adrienne] Évidemment, ça t’rappellerait quelque chose...
        — (Dialogue entre les personnages de Victor Vauthier (joué par Jean-Paul Belmondo) et Adrienne (interprétée par Pascale Roberts), vers 11 minutes, dans le film L’Incorrigible (1975), réalisé par Philippe de Broca, sur un scénario et des dialogues de Michel Audiard.)
      • Derrière le bidet, sous un carreau déjointé, il récupère en loucedé l’enveloppe kraft où la petite pute planque ses éconocroques. — (Jean-Louis Degaudenzi, La lamentable épopée de Doris et Alexandre, éditions Fixot, 1990, page 12 → lire en ligne)
      • D’après ses dires, elle touchait je ne sais quelle pension et elle planquousait quelque part dans son gourbi un petit paquet d’éconocroques. — (Alphonse Boudard, Les Trois Mamans du petit Jésus, 2000)
      • Dévorait le gosse avec un sourire lubrique. Personne savait plus s’il en voulait à son dargeot ou à ses éconocroques. — (Jean Vautrin, Adieu la vie, adieu l’amour, Robert Laffont, 2004)

    Notes[modifier le wikicode]

    • Ce terme est généralement utilisé au pluriel.

    Synonymes[modifier le wikicode]

    Prononciation[modifier le wikicode]