écrivassier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir écrivasser.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin écrivassier
\e.kʁi.va.sje\
écrivassiers
\e.kʁi.va.sje\
Féminin écrivassière
\e.kʁi.va.sjɛʁ\
écrivassières
\e.kʁi.va.sjɛʁ\

écrivassier \e.kʁi.va.sje\ masculin

  1. (Péjoratif) Dont les écrits sont mauvais, insignifiants, trop prolixes.
    • Ce brusque départ donna lieu à mille conjectures, et les harpies ecrivassières du temps, qui exploitaient l’extraordinaire et le caché pour écrire à leur façon l’histoire du jour, ne manquèrent pas de jeter sur le papier leurs interprétations odieuses, pour la plus grande gloire de leurs chroniques et l’amusement des oisifs. — (Jean-Baptiste-Pierre Lafitte, Mémoires de Fleury de la Comédie française, 1re série, A. Delahays, 1847, p. 315)
    • Nous avons vu sortir du fond de leurs cabinets toute une légion de professeurs en quête d’une décoration, de philosophes belliqueux et d’historiens rapaces, suivis de la gent écrivassière des journaux, nous les avons vus armés de lunettes, de chartes et d’in-folios nous prouver que nous sommes Allemands. — (Édouard Schuré, L’Alsace et les prétentions prussiennes, réponse d’un Alsacien aux Allemands, F. Richard, Genève, 1871, p. 5-6)
    • Les plus antipathiques sont celles qui visent à la supériorité, à l'héroïsme : Mme de Staël, Mme Roland paraissent à Nietzsche des exemplaires du beau sexe absolument « comiques », George Sand en particulier, « la vache écrivassière aux mamelles gonflées d’encre, dévorée d’une ambition populacière d’exprimer des sentiments généreux ». — (Jean Bourdeau, Les Maîtres de la pensée contemporaine, F. Alcan, 1904, p. 126)
    • Tailler dans le temps… l’épaisseur. Turf écrivassier… se pogner aux souvenirs ! — (Alphonse Boudard, Bleubite, La Table ronde, Paris, 1975)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
écrivassier écrivassiers
\e.kʁi.va.sje\

écrivassier \e.kʁi.va.sje\ masculin féminin (pour un homme on dit : écrivassière)

  1. (Péjoratif) Personne qui écrivasse.
    • Il faudrait tout connaître pour écrire. Tous tant que nous sommes, écrivassiers, nous avons une ignorance monstrueuse, et pourtant comme tout cela fournirait des idées, des comparaisons ! — (Gustave Flaubert, Correspondance, lettre à Louise Colet, 4 avril 1854)
    • Ce n’est pas la même chose, mon bon Robert : ici, c’est une affaire d’honneur ! le nom de ma mère a été calomnié indignement par un journaliste infâme… un de ces écrivassiers tarés qui trouvent un renom facile en versant le venin sur tout ce qu’il y a de saint et de respectable ! — (Georges Feydeau, L’Amour doit se taire, 1880, scène 2)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]