écumoire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de écumer avec le suffixe -oire.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
écumoire écumoires
\e.ky.mwaʁ\
Une écumoire en aluminium

écumoire \e.ky.mwaʁ\ féminin

  1. Ustensile de cuisine fait en forme de grande cuiller plate, percée de plusieurs petits trous ou de longues fentes et qui sert à écumer ou à égoutter.
    • Et, au-dessus du fourneau, plus haut que les écumoires, les cuillers, les fourchettes à longs manches, dans une rangée de tiroirs numérotés, s’alignaient les chapelures, la fine et la grosse, les mies de pain pour paner, les épices, le girofle, la muscade, les poivres. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
    • Ces tanks, situés contre la digue, au sud […] de la borne 15, sont deux immenses réservoirs à pétrole en forme de gazomètres, déjà troués comme des écumoires. — (Marguerite Baulu, La Bataille de l’Yser, Paris, Perrin & Cie, 1918, page 247)
  2. (Figuré) Objet, souvent métallique, percé de trous.
    • Belle écumoire, remarqua-t-il. Vingt-huit trous dans le fuselage. — (Joseph Kessel, L’Équipage, Gallimard, 1969, page 124)
  3. (Figuré) Action, situation, agréant les uns et rejetant les autres.
    • Pas un, deux ou cent, mais par billions. S’en tirer dans ces conditions-là devient une oeuvre authentique de préservation. Carnaval le jour, écumoire la nuit, la guerre en douce. — (Louis-Ferdinand Céline (Louis-Ferdinand Destouches), Voyage au bout de la nuit, 1932, Gallimard (Folio #28 réédition 2019) page 159)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]