églogue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin ecloga, du grec ancien ἐκλογή, eklogê (« recueil, florilège »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
églogue églogues
\e.glɔg\

églogue \e.ɡlɔɡ\ féminin

  1. Petit poème pastoral et bucolique qui met souvent en scène des bergers.
    • Je veux, pour composer chastement mes églogues
      Coucher auprès du ciel, comme les astrologues
      — (Charles Baudelaire, Paysage, dans Les Fleurs du mal,)
    • Elle s'enfuit vers les saules, mais désire auparavant être aperçue, disait délicieusement l’églogue, il y a deux mille ans. — (Jean Henri Fabre, Souvenirs entomologiques,)
    • Oh ! les chastes églogues ! Oh ! les idylles chantées par les poètes ! Oh ! les paysanneries enrubannées et naïves qui défilent, conduites par la muse de Mme Deshoulières, au son des flageolets et des tambourins ! — (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • églogue sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]