élévation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : elevation

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du bas latin elevatio.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
élévation élévations
\e.le.va.sjɔ̃\

élévation \e.le.va.sjɔ̃\ féminin

L’élévation (4).
  1. Action d’élever, de s’élever ou résultat de cette action.
    • La multitude mélangée stationnait sur de grands talus de gazon préparés à cet effet, ce qui, avec l’aide de l’élévation naturelle du terrain, la mettait à même de dominer les galeries et de jouir d’une belle vue sur la lice. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Plus tard, par une méthode déjà plus délicate, j’inscrivais les phases d’élévation et d’abaissement des ailes d’un oiseau qui vole, la trajectoire décrite dans l’espace par la pointe de l’aile, les changements du plan alaire, les oscillations du corps dans leurs rapports avec les mouvements du vol. — (Étienne-Jules Marey, Le Fusil photographique, dans La Nature - Revue des sciences, page 326, 1882)
  2. (Figuré) Grandeur d’âme, noblesse de sentiments, grandeur dans les conceptions.
    • On ne peut qu’admirer la grande élévation de ses sentiments, de ses pensées.
    • Son caractère manquait d’élévation.
  3. (Architecture) (Stéréotomie) Projection orthogonale sur un plan vertical parallèle à une face des parties externes d'un ouvrage ou d'une pièce d'ouvrage.
  4. (Christianisme) Moment de la messe où le prêtre élève l’hostie.
    • Le lundi, 7 février 1859, à Vrigne-aux-Bois (Ardennes), M. le curé célébrait la Messe. Comme il se relevait de la dernière génuflexion que fait le prêtre après l’Élévation, ses yeux furent attirés vers l’Hostie consacrée par un éclat singulier, et, à la place de cette hostie, il vit comme une petite patène d’or dont le rayonnement était merveilleux. — (Les hosties sanglantes de Vrigne-aux-Bois (Ardennes): trois lettres de M. l'Abbé Jules Morel, Paris & Tournai : chez H. Casterman, s.d. (peu après 1859))
  5. (Vieilli) (Figuré) Mouvements de ferveur religieuse. Se dit aussi de certaines prières qui entretiennent cette ferveur.
    • L’élévation des âmes.
    • L’élévation du cœur à Dieu.
    • Bossuet a fait un ouvrage sous le titre d’élévations à Dieu sur les mystères.
  6. (Figuré) Augmentation, hausse d'une valeur.
    • Il s’est produit une élévation subite du prix des denrées.
    • Une élévation de température.
  7. Amélioration du statut social.
    • Il a vaincu tous les obstacles qui s’opposaient à son élévation.
  8. (Informatique) : l’élévation est l'action de placer l'environnement d'exécution dans un mode permettant d'exécuter des action ou logiciels autrement restreints.

Synonymes[modifier le wikicode]

Architecture

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Architecture

Dérivés[modifier le wikicode]

  • élévation de la voix (ton de voix plus haut que celui qu’on prend habituellement. Passage d’un ton à un ton plus haut)
  • élévation de terrain (terrain élevé, éminence, butte)
  • élévation du pôle (angle formé avec le plan de l’horizon par un rayon visuel mené de chaque point de la terre au pôle visible de la sphère céleste)

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]