électromécanique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) De mécanique avec le préfixe électro-.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
électromécanique électromécaniques
\e.lɛk.tʁo.me.ka.nik\

électromécanique \e.lɛk.tʁo.me.ka.nik\ féminin

  1. Application de l'électricité à la mécanique.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
électromécanique électromécaniques
\e.lɛk.tʁo.me.ka.nik\

électromécanique \e.lɛk.tʁo.me.ka.nik\ masculin et féminin identiques

  1. À la fois électrique et mécanique.
    • Ce qui signifie que la structure retenue pour contrôler le moteur réalise également les fonctions autrefois assurées par le carburateur, l’injection électronique analogique ou l’allumeur électromécanique. — (Henri Mazet, Moteur à allumage commandé : Composants et stratégie de contrôle, Techniques de l'Ingénieur, fiche BM 2 970, s.d., p.2)
    • Ce n’était pas tout à fait nouveau puisque les tabulatrices électromécaniques existaient et, avec les trieuses et les caisses enregistreuses, avaient commencé à envahir le marché : les compagnies IBM (International Business Machines) et Bull, qui construisaient et vendaient ces machines électromécaniques, étaient florissantes, la première, IBM, ayant été fondée par l’inventeur de la mécanographie, l’ingénieur américain Herman Hollerith. — (Jean-Luc Stehlé, Comment devenir informaticien au XXe siècle, L’Archicube no 20, juin 2016, page 28)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]