élucubration

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du bas latin elucubratio, dérivé de elucubro.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
élucubration élucubrations
\e.ly.ky.bʁa.sjɔ̃\

élucubration \e.ly.ky.bʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Péjoratif) Réflexion laborieuse. — Note : S'emploie surtout de manière ironique pour souligner un résultat prétentieux, peu convaincant, dérisoire ou franchement ridicule.
    • La cabale, la magie noire, et les plus bizarres élucubrations. (A. Daudet)
    • J’ai perdu quelques heures précieuses de ma vie à lire, comme tant d’autres infortunés, les élucubrations anti-juives de M. Drumont, […]. — (Léon Bloy, Le Salut par les Juifs , Joseph Victorion et Cie, 1906)
    • La «Physique» de Monsieur Nicolas est à mon avis une élucubration, il n'y a pas d'autre mot ; on appelle çà utopie lorsqu'on est poli, moi j'appelle çà élucubration. — (Société Rétif de la Bretonne, Études Rétiviennes: bulletin de la Société Rétif de la Bretonne: Volumes 8 à 11, 1988)
    • Et ce n'était plus tant ce qu'il considérait comme des élucubrations qui l'énervaient, mais qu'elle jouât la carte de la tendresse pour tenter de le ramener à de meilleurs sentiments, ça ne passait pas. Elle ne tarderait pas à s'en apercevoir... — (Jean-Claude Lanoizelez, Un soir en hiver, Éditions Publibook, 2016, p. 151)
  2. Ouvrage d’érudition composé à force de veilles et de travail ; résultat de ces nuits blanches.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « élucubration »

Références[modifier le wikicode]