émailler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dénominal de émail.

Verbe[modifier]

émailler \e.ma.je\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Recouvrir ou garnir d’émail.
    • Émailler une bague.
    • Émailler de la porcelaine.
    • (Par analogie) Émailler le visage, la peau.
  2. (Figuré) (Poétique) Diversifier de couleurs en parlant surtout des fleurs.
    • Les prairies, émaillées de saxifrages, sont clôturées de murs en pierres sèches qu'il nous faut franchir à tout instant. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.35)
  3. (Figuré) Agrémenter par des détails qui attirent l’attention, en parlant des ouvrages de l’esprit.
    • C'étaient des commerçants du quartier […]. Il suffisait de les voir, d'écouter leurs propos inoffensifs, émaillés de vérités premières. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Ce bric-à-brac culturel est parfaitement exprimé par les pages roses du dictionnaire dont la connaissance permet d’émailler la conversation de citations latines ou autres. (Henri Laborit, Éloge de la fuite, 1976, Le Livre de poche, page 52)
  4. (En mauvaise part) Cribler d’erreurs.
    • Cet écolier a émaillé son devoir de fautes grossières.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]