émailler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dénominal de émail.

Verbe [modifier]

émailler \e.ma.je\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Recouvrir ou garnir d’émail.
    • Émailler une bague.
    • Émailler de la porcelaine.
    • (Par analogie) Émailler le visage, la peau.
  2. (Figuré) (Poétique) Diversifier de couleurs en parlant surtout des fleurs.
    • Les prairies, émaillées de saxifrages, sont clôturées de murs en pierres sèches qu'il nous faut franchir à tout instant. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.35)
  3. (Figuré) Agrémenter par des détails qui attirent l’attention, en parlant des ouvrages de l’esprit.
    • C'étaient des commerçants du quartier […]. Il suffisait de les voir, d'écouter leurs propos inoffensifs, émaillés de vérités premières. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Ce bric-à-brac culturel est parfaitement exprimé par les pages roses du dictionnaire dont la connaissance permet d’émailler la conversation de citations latines ou autres. — (Henri Laborit, Éloge de la fuite, 1976, Le Livre de poche, page 52)
  4. (En mauvaise part) Cribler d’erreurs.
    • Cet écolier a émaillé son devoir de fautes grossières.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]