émerveiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De merveille avec le suffixe -er et le préfixe é- (déplacer). (ca. 1170) soi esmerveillier.

Verbe [modifier le wikicode]

émerveiller \e.mɛʁ.vɛ.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’émerveiller)

  1. Remplir, frapper d’une vive admiration, mêlée d’étonnement.
    • Cela a émerveillé tout le monde.
    • Tout le monde en a été émerveillé.
    • Qui n’en serait émerveillé ?
  2. (Pronominal) (Par extension) (Simplement) S’étonner grandement.
    • Ce qui m’émerveillait le plus dans les premiers temps, c'était l’étonnante habileté de nos poneys à se tirer d'affaire au milieu d'un chaos de débris volcaniques où un piéton aurait pu difficilement trouver son chemin. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 82)
    • Il lui arrivait même de s’émerveiller de la facilité, de la promptitude avec laquelle il avait illuminé ces arcanes, hier encore ténébreux et rébarbatifs. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 116)
    • Il s’émerveille des beautés de la nature; des vergers riches d'arbres fruitiers, des vignes étagées sur les pentes situées au midi, des forêts verdoyantes qui drapent les pentes, douces d'abord puis abruptes, des vallées dominées par les massifs rocheux couronnés, encore à cette saison, par les sommets neigeux. — (François Peyrot, Les Vaudois, vol. 1: Les Colporteurs de L’Évangile, L'Âge d'Homme, 1988, page 9)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]