émonder

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin emundare (« purifier, nettoyer ») → voir é- et monder.
(ca. 1125) amonder (Psautier d’Oxford, édition de Fr. Michel), puis esmonder (début XIIIe siècle), puis emonder (1350-70, Dictionnaire du moyen français), puis émonder.

Verbe [modifier le wikicode]

émonder \e.mɔ̃.de\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Nettoyer un arbre, le débarrasser des mousses, des lichens, des gales, du bois mort, des chicots, des chancres, des ulcères, du gui, des plantes parasites.
    • La pensée se présente à moi d’une manière complexe ; la forme claire ne me vient qu’après un travail analogue à celui du jardinier qui taille son arbre, l’émonde, le dresse en espalier. — (Ernest Renan, L’Avenir de la science, pensées de 1848, préface, page iii, 1890)
    • Lorsqu’il émonde sa haie, dont le féroce fouillis déborde sur le chemin, le paysan tronque, à quelque pans du sol, les lianes de la ronce. — (Jean-Henri Fabre, Souvenirs entomologiques, Série 2, chapitre 13, Les habitants de la ronce, 1882)
    • Parmi d’anciens potagers envahis par les ronces, un seul était à peu près émondé et des plants d’épinards et de carottes y alternaient avec les vasques givrées des choux. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • L’aubépine qui, du côté de la route, bordait les prairies, émondée impeccablement, disait les soins d’un jardinier soucieux de plaire à ses maîtres. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, 1923, réédition Cercle du Bibliophile, page 30)
    • (Par analogie)Avant, comme après la teinture, on opère plusieurs trancanages ou dévidages afin d’émonder la soie et de la rendre propre aux diverses opérations de la fabrication. — (Louis Strauss, La Chine, son histoire, ses ressources, Bruxelles : Office de publicité & Paris : chez Auguste Ghio, 1874, p. 326)
  2. (Figuré) Enlever les fautes d’un texte.
    • Ne tient-elle pas un journal de sa vie spirituelle qu’elle met sous les yeux de son Octave, pour qu’il en émonde çà et là une légère erreur d’expression ? — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 196)
  3. (Cuisine) Enlever la peau qui recouvre certains fruits comme les amandes ou les tomates après les avoir fait blanchir.
    • Émonder des amandes.
  4. Neutraliser les ennemis.
  5. (Mathématiques) Rendre accessible et coaccessible un automate.
    • On suppose que l’automate A est émondé : tous ses états sont accessibles et coaccessibles. — (Bruno Petazzoni, Seize problèmes d’informatique, 2001)

Synonymes[modifier le wikicode]

Sens utilisé en cuisine

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]