érinée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin erineos et, plus avant, du grec ἐρίνεος, eríneos (« laineux, velu »), parce que les feuilles présentent des boursouflures face supérieure et face inférieure des creux garnis de poils. Ce feutrage est une hypertrophie des poils du limbe — (Érinose sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
érinée érinées
\e.ʁi.ne\

érinée \e.ʁi.ne\ féminin

  1. (Agriculture) Maladie de la vigne et du poirier provoquée par un acarien, qui, par ses piqûres produit des boursouflures sur la face supérieure de la feuille et laisse un feutrage blanc ou brunâtre sur la face inférieure.
    • Il parle du coupe-bourgeon, signalé par Ridel en 1752, du ver de vigne ou teigne de la grappe, de l’érinée ou érinose, cryptogame étudié depuis par M. Dunol. — (Journal officiel, 23 octobre 1874)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]