érythronium

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Erythronium, erythronium

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1805) Du grec ancien ἐρυθρός, erythros (« rouge »), en raison de la belle couleur rouge que prenaient ses sels sous l’influence du feu et des acides.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
érythronium érythroniums
\e.ʁi.tʁɔ.njɔm\

érythronium \e.ʁi.tʁɔ.njɔm\ masculin

  1. (Botanique) Érythrone.
    • Ces jolies petites clochettes jaunes perchées en haut d'une fine tige d'environ trente centimètres sont celles de l'érythronium.
  2. (Chimie) (Désuet) Nom que le chimiste mexicain Andrés Manuel del Río donna au vanadium, lors de sa découverte.
    • Peu de temps après, le même mineral ayant été soumis à l’analyse par Collet Descotils, celui-ci annonça que l’érythronium n’était que du chrome impur. — (Louis Jacques Thénard, Traité de chimie élémentaire, théorique et pratique, 1834)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]