étêter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de tête avec le préfixe é-.

Verbe [modifier le wikicode]

étêter \e.te.te\ ou \e.tɛ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

Scherpenzeel Nl 1.jpg
  1. (Arboriculture) Tailler un arbre par la tête.
    • Quelques arbres , tels que les Pins & les Sapins , sont privés de cette ressource, lorsqu'on les étête ils ne poussent point, à moins qu'ils ne soient fort jeunes, ce qui fait qu'ils meurent sans faire aucune production ; […] — (Henri-Louis Duhamel Du Monceau, La physique des arbres, vol.2, 1788, p.180)
    • Le passage des bûcherons ouvrait la voie à ceux qui venaient ébrancher les arbres et les étêter pour récupérer le bois sur place : les sabotiers et les charbonniers, […]. — (Véronique Azire, Outils d'artisans, 2007, page 52)
  2. (Par analogie) Enlever la tête d'un objet quelconque.
    • Étêter une épingle. — On a étêté ce clou, il ne peut plus servir.
  3. (Par analogie) Décapiter, en parlant d'un poisson.
    • Le prahok est fait à partir de petits poissons, comme les trey riel que les femmes et les enfants étêtent, sèchent et salent avant que les hommes ne les foulent au pied dans la saumure. Sam Bith , Le Cambodge pour tous, Le plein des sens, 2008, p.109

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]