étai

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’ancien français estache (« poteau, butoir de porte »), de l’ancien bas francique *staka « piquet » (→ voir stake en anglais, en néerlandais staak).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
étai étais
\e.tɛ\

étai \e.tɛ\ masculin

  1. (Construction) Pièce de bois ou de fer utilisée pour soutenir une construction qui menace de s’écrouler, ou qui est en travaux.
    • Souvent on entend parler d’un accident, —un étai a manqué, une corde s’est rompue, un homme a été écrasé.— À la surface de la terre on croit que c’est un malheur ; trente pieds au-dessous on sait que c’est un crime. — (Alexandre Dumas, « La Rue de Diane à Fontenay-aux-Roses », dans Les Mille et Un Fantômes)
    • On disposa à l’intérieur des chambres des étais placés verticalement, qui multiplièrent les points d’appui aux poutres du plafond. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Je les compare, ces sentiments, à ces étais grâce auxquels on élève une arche, mais qu’on enlève après que la clef de voûte est posée. — (André Gide, Retour de l’U.R.S.S., 1936)
  2. (Marine) Cordage de navire destiné à consolider les mâts contre les efforts de l’avant vers l’arrière.
    • Au moyen de palans je « roidis » les étais et j’amarre le beaupré aussi solidement qu’il est possible sur le pont maintenant rasé à l’avant. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • (Par analogie)[…] il découvrit bientôt la carcasse de l’un des monoplans asiatiques […] La machine avait évidemment opéré une chute verticale et elle était demeurée à demi suspendue dans un groupe d’arbres […] ses ailes tordues et rompues, ses étais disjoints s’enchevêtraient dans les branchages fracassés, et la pointe avant était fichée dans le sol. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 249 de l’éd. de 1921)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus étai figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • étai sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]