étendard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français estandart (« enseigne de guerre »), de l’ancien bas vieux-francique *standhard (« stable, fixe ») dont est aussi issu standard.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
étendard étendards
\e.tɑ̃.daʁ\
Étendard du cinquième régiment de hussards.

étendard \e.tɑ̃.daʁ\ masculin

  1. (Vexillologie) Drapeau, en particulier militaire et terrestre → voir pavillon pour la marine.
    • Contre nous, de la tyrannie, l’étendard sanglant est levé. — (Rouget de L’Isle, La Marseillaise)
    • Il est possible que, dans bien des cas, cet audacieux déploiement d’étendards, par une ville qui avait déjà capitulé, ne fût que le résultat du sans-gêne national, […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 233 de l’éd. de 1921)
    • Votre Majesté tient l'étendard de la monarchie. Elle ne doit l'incliner devant une faction de rebelles promis à l'échafaud. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  2. (Botanique) Pétale supérieur des fleurs de la famille des Fabacées (ou Légumineuses).

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]