éveil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Chrétien de Troyes (1175), esveil. Voir éveiller.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
éveil éveils
\e.vɛj\

éveil \e.vɛj\ masculin

  1. Action d’éveiller ou de s’éveiller.
  2. (Par extension) (Militaire) Alarme.
    • Une fois l’éveil donné, tout le camp fut sur pied.
  3. (Plus courant) (Militaire) (Figuré) Avertissement que l’on donne de bien veiller, d’être sur ses gardes.
    • Donner l’éveil.
    • Je n’en ai eu l’éveil que tout à l’heure.
  4. (Figuré) Action d'éveiller son esprit, son intelligence, sa pensée.
    • L’éveil de l’intelligence, de la sensibilité, des sens, de la nature.
    • Ce qui s’auto-détermine, à savoir l’éveil à soi, doit se trouver derrière tout ce qui est pensé comme plan de la conscience. — (Revue philosophique de Louvain, volume 97, 1999)
    • L’éveil du Bouddha.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • éveil sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]