œdème

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : oedème

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du grec ancien οἴδημα, oídêma (« gonflement, tumeur »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
œdème œdèmes
\e.dɛm\
ou \ø.dɛm\

œdème \e.dɛm\ ou \ø.dɛm\ masculin

  1. (Médecine) Enflure non douloureuse, qui est produite par une infiltration séreuse dans les tissus et qui se distingue des autres enflures parce qu’elle garde quelque temps l’impression des doigts.
    • S’il est exact de considérer l’œdème comme une accumulation anormale de lymphe, on peut admettre que la lymphe périphérique est un liquide tout à fait clair, ne contenant aucune trace d’éléments figurés. — (Wilhelm Wundt, Nouveaux Éléments de physiologie humaine, traduit de l’allemand sur la 2e édition et augmentée de notes par le Dr Bouchard, F. Savy, Paris, 1872, page 203)
    • Il est classique de diviser les molécules limitant l’œdème en deux familles, les imperméants et les colloïdes. — (Christophe Legendre, La transplantation rénale, 2011)
    • Un œdème correspond à une accumulation de liquide dans les tissus, dont les causes sont variées. Au niveau de la peau, on observe une tuméfaction qui cède sous le doigt et laisse une dépression qui ne disparaît qu’au bout de quelques secondes. Un exemple bien connu en est l’œdème sous-maxillaire (œdème de l’auge ou signe de la « bouteille ») caractéristique de la fasciolose et d’autres maladies. — (Archie Hunter, Gerrit Uilenberg, Christian Meyer, et al., Santé animale, volume 1. Généralités, collection Agricultures tropicales en poche, Cirad/CTA/Karthala /MacMillan, 2006, page 78 → lire en ligne)
    • L’œdème est souvent l’une des réactions de l’organisme à une infection : l’organisme produit beaucoup de liquide qui se concentre dans un même endroit sous la peau et forme un gonflement. Ce gonflement peut s’étendre sur une grande surface, notamment dans les parties inférieures du corps. — (Bill Forse, Christian Meyer, et al., Que faire sans vétérinaire ?, Cirad / CTA / Kathala, 2002, page 205)
    • La grêle tombait et l’un de nos amis souffrait d’un œdème cérébral. — (Sylvain Tesson, Blanc, Gallimard, 2022, page 60)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • Traditionnel mais devenant rare : \e.dɛm\
  • Couramment : \ø.dɛm\
    • France (Île-de-France) : écouter « œdème [ø.dɛm] »
    • France (Île-de-France) : écouter « œdème [ə.dɛm] »
  • France (Brétigny-sur-Orge) : écouter « œdème [Prononciation ?] »

Notes[modifier le wikicode]

Lorsqu’elle est issue d’un mot grec, la lettre œ se prononce traditionnellement [e] ou [ε] ; ainsi, la lettre œ se prononce de la même manière dans les mots fœtus, Œdipe et œsophage, tandis que œu et œi se prononcent [œ] ou [ø] comme dans les mots œuf, bœuf et œil. Il est cependant fréquent d’entendre un œ prononcé [ø] au lieu de [e] ou [ε].

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • œdème sur l’encyclopédie Wikipédia

Références[modifier le wikicode]