φρήν

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Grec ancien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’indo-européen commun[1] *gʷhren- (« âme », « esprit ») qui a également donné grunr (« suspicieux ») en vieux norrois, ren, renes (« reins ») en latin[2].
Voir aussi φράζω, phrázô (« mettre dans l’esprit, faire comprendre, expliquer, dire »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel Duel
Nominatif φρήν αἱ φρένες τὼ φρένε
Vocatif φρήν φρένες φρένε
Accusatif τὴν φρένᾰ τὰς φρένᾰς τὼ φρένε
Génitif τῆς φρενός τῶν φρενῶν τοῖν φρενοῖν
Datif τῇ φρενί ταῖς φρεσί(ν) τοῖν φρενοῖν

φρήν, phrến \ˈpʰrɛːn\ féminin

  1. Toute membrane qui enveloppe un organe.
    1. Enveloppe du cœur.
    2. Enveloppe du foie.
    3. Membrane d’un viscère, diaphragme.
      1. (Au pluriel) Viscères, entrailles.
  2. (Par suite) (Poésie), Cœur, âme.
    • ἐκ φρενός, du cœur.
    1.  Comme siège des sentiments.
      • κατὰ φρένα καὶ κατὰ θυμόν, du cœur et de l’esprit.
    2. Comme siège de l’intelligence.
    3. Comme siège de la volonté.

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage
  2. « renes », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage