אביהם

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hébreu ancien[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

Mot Prononciation Sens
forme construite אב ɑv père
Suffixe הֶם hæm possessif 3e personne masculin pluriel

אביהם masculin */a̤.vi.hæm/

  1. Forme agglutinée avec suffixe de אב à l’état construit
    • וַיִּקַּחשֵׁםוָיֶפֶתאֶת־הַשִּׂמְלָהוַיָּשִׂימוּעַל־שְׁכֶםשְׁנֵיהֶםוַיֵּלְכוּאֲחֹרַנִּיתוַיְכַסּוּאֵתעֶרְוַתאֲבִיהֶםוּפְנֵיהֶםאֲחֹרַנִּיתוְעֶרְוַתאֲבִיהֶםלֹארָאוּ׃ (Gn 9, 23)
      — Alors Sem et Japhet prirent le manteau, le mirent sur leurs épaules, marchèrent à reculons, et couvrirent la nudité de leur père; comme leur visage était détourné, ils ne virent point la nudité de leur père. (Trad. Segond)
    • אֱלֹהֵיאַבְרָהָםוֵאלֹהֵינָחוֹריִשְׁפְּטוּבֵינֵינוּאֱלֹהֵיאֲבִיהֶםוַיִּשָּׁבַעיַעֲקֹבבְּפַחַדאָבִיויִצְחָק׃ (Gn 31, 53)
      — Que le Dieu d’Abraham et de Nachor, que le Dieu de leur père soit juge entre nous. Jacob jura par celui que craignait Isaac. (Trad. Segond)
    • אֵלֶּהתֹּלְדוֹתיַעֲקֹביוֹסֵףבֶּן־שְׁבַע־עֶשְׂרֵהשָׁנָההָיָהרֹעֶהאֶת־אֶחָיובַּצֹּאןוְהוּאנַעַראֶת־בְּנֵיבִלְהָהוְאֶת־בְּנֵיזִלְפָּהנְשֵׁיאָבִיווַיָּבֵאיוֹסֵףאֶת־דִּבָּתָםרָעָהאֶל־אֲבִיהֶם׃ (Gn 37, 2)
      — Voici la postérité de Jacob. Joseph, âgé de dix-sept ans, faisait paître le troupeau avec ses frères; cet enfant était auprès des fils de Bilha et des fils de Zilpa, femmes de son père. Et Joseph rapportait à leur père leurs mauvais propos. (Trad. Segond)
    • וַיִּרְאוּאֶחָיוכִּי־אֹתוֹאָהַבאֲבִיהֶםמִכָּל־אֶחָיווַיִּשְׂנְאוּאֹתוֹוְלֹאיָכְלוּדַּבְּרוֹלְשָׁלֹם׃ (Gn 37, 4)
      — Ses frères virent que leur père l’aimait plus qu’eux tous, et ils le prirent en haine. Ils ne pouvaient lui parler avec amitié. (Trad. Segond)
    • וַיֵּלְכוּאֶחָיולִרְעוֹתאֶת־צֹאןאֲבִיהֶםבִּשְׁכֶם׃ (Gn 37, 12)
      — Les frères de Joseph étant allés à Sichem, pour faire paître le troupeau de leur père, (Trad. Segond)
    • וַיְשַׁלְּחוּאֶת־כְּתֹנֶתהַפַּסִּיםוַיָּבִיאוּאֶל־אֲבִיהֶםוַיֹּאמְרוּזֹאתמָצָאנוּהַכֶּר־נָאהַכְּתֹנֶתבִּנְךָהִואאִם־לֹא׃ (Gn 37, 32)
      — Ils envoyèrent à leur père la tunique de plusieurs couleurs, en lui faisant dire: Voici ce que nous avons trouvé! reconnais si c'est la tunique de ton fils, ou non. (Trad. Segond)
    • וַיָּבֹאוּאֶל־יַעֲקֹבאֲבִיהֶםאַרְצָהכְּנָעַןוַיַּגִּידוּלוֹאֵתכָּל־הַקֹּרֹתאֹתָםלֵאמֹר׃ (Gn 42, 29)
      — Ils revinrent auprès de Jacob, leur père, dans le pays de Canaan, et ils lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé. Ils dirent: (Trad. Segond)
    • וַיֹּאמֶראֲלֵהֶםיַעֲקֹבאֲבִיהֶםאֹתִישִׁכַּלְתֶּםיוֹסֵףאֵינֶנּוּוְשִׁמְעוֹןאֵינֶנּוּוְאֶת־בִּנְיָמִןתִּקָּחוּעָלַיהָיוּכֻלָּנָה׃ (Gn 42, 36)
      — Jacob, leur père, leur dit: Vous me privez de mes enfants! Joseph n'est plus, Siméon n'est plus, et vous prendriez Benjamin! C'est sur moi que tout cela retombe. (Trad. Segond)
    • וַיְהִיכַּאֲשֶׁרכִּלּוּלֶאֱכֹלאֶת־הַשֶּׁבֶראֲשֶׁרהֵבִיאוּמִמִּצְרָיִםוַיֹּאמֶראֲלֵיהֶםאֲבִיהֶםשֻׁבוּשִׁבְרוּ־לָנוּמְעַט־אֹכֶל׃ (Gn 43, 2)
      — Quand ils eurent fini de manger le blé qu’ils avaient apporté d’Égypte, Jacob dit à ses fils: Retournez, achetez-nous un peu de vivres. (Trad. Segond)
    • וַיֹּאמֶראֲלֵהֶםיִשְׂרָאֵלאֲבִיהֶםאִם־כֵּןאֵפוֹאזֹאתעֲשׂוּקְחוּמִזִּמְרַתהָאָרֶץבִּכְלֵיכֶםוְהוֹרִידוּלָאִישׁמִנְחָהמְעַטצֳרִיוּמְעַטדְּבַשׁנְכֹאתוָלֹטבָּטְנִיםוּשְׁקֵדִים׃ (Gn 43, 11)
      — Israël, leur père, leur dit: Puisqu’il le faut, faites ceci. Prenez dans vos sacs des meilleures productions du pays, pour en porter un présent à cet homme, un peu de baume et un peu de miel, des aromates, de la myrrhe, des pistaches et des amandes. (Trad. Segond)
    • וַיַּעֲלוּמִמִּצְרָיִםוַיָּבֹאוּאֶרֶץכְּנַעַןאֶל־יַעֲקֹבאֲבִיהֶם׃ (Gn 45, 25)
      — Ils remontèrent de l’Égypte, et ils arrivèrent dans le pays de Canaan, auprès de Jacob, leur père. (Trad. Segond)
    • וַיְדַבְּרוּאֵלָיואֵתכָּל־דִּבְרֵייוֹסֵףאֲשֶׁרדִּבֶּראֲלֵהֶםוַיַּרְאאֶת־הָעֲגָלוֹתאֲשֶׁר־שָׁלַחיוֹסֵףלָשֵׂאתאֹתוֹוַתְּחִירוּחַיַעֲקֹבאֲבִיהֶם׃ (Gn 45, 27)
      — Ils lui rapportèrent toutes les paroles que Joseph leur avait dites. Il vit les chars que Joseph avait envoyés pour le transporter. C'est alors que l’esprit de Jacob, leur père, se ranima; (Trad. Segond)
    • וַיָּקָםיַעֲקֹבמִבְּאֵר שָׁבַעוַיִּשְׂאוּבְנֵי־יִשְׂרָאֵלאֶת־יַעֲקֹבאֲבִיהֶםוְאֶת־טַפָּםוְאֶת־נְשֵׁיהֶםבָּעֲגָלוֹתאֲשֶׁר־שָׁלַחפַּרְעֹהלָשֵׂאתאֹתוֹ׃ (Gn 46, 5)
      — Jacob quitta Beer Schéba; et les fils d’Israël mirent Jacob, leur père, avec leurs enfants et leurs femmes, sur les chars que Pharaon avait envoyés pour les transporter. (Trad. Segond)
    • כָּל־אֵלֶּהשִׁבְטֵייִשְׂרָאֵלשְׁנֵיםעָשָׂרוְזֹאתאֲשֶׁר־דִּבֶּרלָהֶםאֲבִיהֶםוַיְבָרֶךְאוֹתָםאִישׁאֲשֶׁרכְּבִרְכָתוֹבֵּרַךְאֹתָם׃ (Gn 49, 28)
      — Ce sont là tous ceux qui forment les douze tribus d’Israël. Et c'est là ce que leur dit leur père, en les bénissant. Il les bénit, chacun selon sa bénédiction. (Trad. Segond)
    • וַיִּרְאוּאֲחֵי־יוֹסֵףכִּי־מֵתאֲבִיהֶםוַיֹּאמְרוּלוּיִשְׂטְמֵנוּיוֹסֵףוְהָשֵׁביָשִׁיבלָנוּאֵתכָּל־הָרָעָהאֲשֶׁרגָּמַלְנוּאֹתוֹ׃ (Gn 50, 15)
      — Quand les frères de Joseph virent que leur père était mort, ils dirent: Si Joseph nous prenait en haine, et nous rendait tout le mal que nous lui avons fait! (Trad. Segond)

Prononciation[modifier le wikicode]

  • Masorète: אֲבִיהֶם
  • API: */a̤.vi.hæm/