אשתו

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hébreu ancien[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

Mot Prononciation Sens
forme construite אשה iʃ.ʃɑ femme
Suffixe ו o possessif 3e personne masculin singulier

אשתו féminin */iʃ.to/

  1. Forme agglutinée avec suffixe de אשה à l’état construit
    • וַיִּקְרָאהָאָדָםשֵׁםאִשְׁתּוֹחַוָּהכִּיהִואהָיְתָהאֵםכָּל־חָי׃ (Gn 3, 20)
      Adam donna à sa femme le nom d’Eve: car elle a été la mère de tous les vivants. (Trad. Segond)
    • וְהָאָדָםיָדַעאֶת־חַוָּהאִשְׁתּוֹוַתַּהַרוַתֵּלֶדאֶת־קַיִןוַתֹּאמֶרקָנִיתִיאִישׁאֶת־יְהוָה׃ (Gn 4, 1)
      Adam connut Eve, sa femme; elle conçut, et enfanta Caïn et elle dit: J'ai formé un homme avec l’aide de l’Éternel. (Trad. Segond)
    • וַיֵּדַעקַיִןאֶת־אִשְׁתּוֹוַתַּהַרוַתֵּלֶדאֶת־חֲנוֹךְוַיְהִיבֹּנֶהעִירוַיִּקְרָאשֵׁםהָעִירכְּשֵׁםבְּנוֹחֲנוֹךְ׃ (Gn 4, 17)
      Caïn connut sa femme; elle conçut, et enfanta Hénoc. Il bâtit ensuite une ville, et il donna à cette ville le nom de son fils Hénoc. (Trad. Segond)
    • וַיֵּדַעאָדָםעוֹדאֶת־אִשְׁתּוֹוַתֵּלֶדבֵּןוַתִּקְרָאאֶת־שְׁמוֹשֵׁתכִּישָׁת־לִיאֱלֹהִיםזֶרַעאַחֵרתַּחַתהֶבֶלכִּיהֲרָגוֹקָיִן׃ (Gn 4, 25)
      Adam connut encore sa femme; elle enfanta un fils, et l’appela du nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m'a donnée un autre fils à la place d’Abel, que Caïn a tué. (Trad. Segond)
    • וַיִּקַּחאַבְרָםאֶת־שָׂרַיאִשְׁתּוֹוְאֶת־לוֹטבֶּן־אָחִיווְאֶת־כָּל־רְכוּשָׁםאֲשֶׁררָכָשׁוּוְאֶת־הַנֶּפֶשׁאֲשֶׁר־עָשׂוּבְחָרָןוַיֵּצְאוּלָלֶכֶתאַרְצָהכְּנַעַןוַיָּבֹאוּאַרְצָהכְּנָעַן׃ (Gn 12, 5)
      Abram prit Saraï, sa femme, et Lot, fils de son frère, avec tous les biens qu’ils possédaient et les serviteurs qu’ils avaient acquis à Charan. Ils partirent pour aller dans le pays de Canaan, et ils arrivèrent au pays de Canaan. (Trad. Segond)
    • וַיְהִיכַּאֲשֶׁרהִקְרִיבלָבוֹאמִצְרָיְמָהוַיֹּאמֶראֶל־שָׂרַיאִשְׁתּוֹהִנֵּה־נָאיָדַעְתִּיכִּיאִשָּׁהיְפַת־מַרְאֶהאָתְּ׃ (Gn 12, 11)
      Comme il était près d’entrer en Égypte, il dit à Saraï, sa femme: Voici, je sais que tu es une femme belle de figure. (Trad. Segond)
    • וְהָיָהכִּי־יִרְאוּאֹתָךְהַמִּצְרִיםוְאָמְרוּאִשְׁתּוֹזֹאתוְהָרְגוּאֹתִיוְאֹתָךְיְחַיּוּ׃ (Gn 12, 12)
      Quand les Égyptiens te verront, ils diront: C'est sa femme! Et ils me tueront, et te laisseront la vie. (Trad. Segond)
    • וַיְצַועָלָיופַּרְעֹהאֲנָשִׁיםוַיְשַׁלְּחוּאֹתוֹוְאֶת־אִשְׁתּוֹוְאֶת־כָּל־אֲשֶׁר־לוֹ׃ (Gn 12, 20)
      Et Pharaon donna ordre à ses gens de le renvoyer, lui et sa femme, avec tout ce qui lui appartenait. (Trad. Segond)
    • וַיִּתְמַהְמָהּוַיַּחֲזִקוּהָאֲנָשִׁיםבְּיָדוֹוּבְיַד־אִשְׁתּוֹוּבְיַדשְׁתֵּיבְנֹתָיובְּחֶמְלַתיְהוָהעָלָיווַיֹּצִאֻהוּוַיַּנִּחֻהוּמִחוּץלָעִיר׃ (Gn 19, 16)
      Et comme il tardait, les hommes le saisirent par la main, lui, sa femme et ses deux filles, car l’Éternel voulait l’épargner; ils l’emmenèrent, et le laissèrent hors de la ville. (Trad. Segond)
    • וַתַּבֵּטאִשְׁתּוֹמֵאַחֲרָיווַתְּהִינְצִיבמֶלַח׃ (Gn 19, 26)
      La femme de Lot regarda en arrière, et elle devint une statue de sel. (Trad. Segond)
    • וַיֹּאמֶראַבְרָהָםאֶל־שָׂרָהאִשְׁתּוֹאֲחֹתִיהִואוַיִּשְׁלַחאֲבִימֶלֶךְמֶלֶךְגְּרָרוַיִּקַּחאֶת־שָׂרָה׃ (Gn 20, 2)
      Abraham disait de Sara, sa femme: C'est ma sœur. Abimélec, roi de Guérar, fit enlever Sara. (Trad. Segond)
    • וַיִּקַּחאֲבִימֶלֶךְצֹאןוּבָקָרוַעֲבָדִיםוּשְׁפָחֹתוַיִּתֵּןלְאַבְרָהָםוַיָּשֶׁבלוֹאֵתשָׂרָהאִשְׁתּוֹ׃ (Gn 20, 14)
      Abimélec prit des brebis et des bœufs, des serviteurs et des servantes, et les donna à Abraham; et il lui rendit Sara, sa femme. (Trad. Segond)
    • וַיִּתְפַּלֵּלאַבְרָהָםאֶל־הָאֱלֹהִיםוַיִּרְפָּאאֱלֹהִיםאֶת־אֲבִימֶלֶךְוְאֶת־אִשְׁתּוֹוְאַמְהֹתָיווַיֵּלֵדוּ׃ (Gn 20, 17)
      Abraham pria Dieu, et Dieu guérit Abimélec, sa femme et ses servantes; et elles purent enfanter. (Trad. Segond)
    • וְאַחֲרֵי־כֵןקָבַראַבְרָהָםאֶת־שָׂרָהאִשְׁתּוֹאֶל־מְעָרַתשְׂדֵההַמַּכְפֵּלָהעַל־פְּנֵימַמְרֵאהִואחֶבְרוֹןבְּאֶרֶץכְּנָעַן׃ (Gn 23, 19)
      Après cela, Abraham enterra Sara, sa femme, dans la caverne du champ de Macpéla, vis-à-vis de Mamré, qui est Hébron, dans le pays de Canaan. (Trad. Segond)
    • הַשָּׂדֶהאֲשֶׁר־קָנָהאַבְרָהָםמֵאֵתבְּנֵי־חֵתשָׁמָּהקֻבַּראַבְרָהָםוְשָׂרָהאִשְׁתּוֹ׃ (Gn 25, 10)
      C'est le champ qu’Abraham avait acquis des fils de Heth. Là furent enterrés Abraham et Sara, sa femme. (Trad. Segond)

Prononciation[modifier le wikicode]

  • Masorète: אִשְׁתּוֹ
  • API: */iʃ.to/