كَانَ

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Arabe[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Application du schème زَرَزَ (« activité de base ») à la racine ك و ن (« être, exister »).

Verbe [modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe كَانَ

كَانَ (kâna) /kaː.na/, u ; écriture abrégée: كان

Nom verbal : كَوْنٌ (kawnũ), كَيْنُونَةٌ (kaynûn@ũ)
  1. Être, exister.
    • كَأَنْ لَم يَكُنْ   (ka'an lam yakun ) : Comme s'il n'avait jamais existé.
  2. (Grammaire) Exposant temporel utilisé pour indiquer le passé ou une notion de durée.
  3. arriver, avoir lieu.
  4. être tel ou tel, dans tel ou tel état (nom d'action كَوْنٌ (kawnũ), كِيَانٌ (kiyânũ) ; et, joint avec le nom d'agent, équivaut à un verbe actif ou neutre ; quelquefois on le joint avec le pronom).
  5. aller à... ; être, se trouver dans un lieu (avec accusatif du lieu).
  6. être à quelqu'un (avec لِ (li) de la personne ; s'emploie pour remplacer l'usage du verbe posséder, avoir).
  7. répondre pour quelqu'un, se rendre caution (avec عَلَى (3alé) de la personne).

Notes[modifier le wikicode]

  1. Comme tous les verbes copulatifs en arabe, كَانَ (kâna) prend un prédicat à l'accusatif. Cela contraste avec les anciennes langues indo-européennes telles que le latin et le grec, dans lesquelles le prédicat d'un verbe copulatif est au nominatif.
  2. Il y a une observation particulière à faire sur ce verbe كَانَ (kâna) (« exister, être ainsi, avoir lieu »), c’est que son accompli doit le plus souvent se traduire par l’imparfait. En outre l’inaccompli de ce verbe n’a jamais le sens du présent indicatif.

Usage comme auxiliaire[modifier le wikicode]

Le verbe كَانَ (kâna) est utilisé avec d'autres verbes pour former des temps composés. Le verbe principal vient toujours après كَانَ (kâna). Le sujet du verbe, s'il est mentionné comme un nom séparé, se situe entre le verbe auxiliaire et le verbe principal. Si le nom sujet est humain et pluriel, le verbe principal s'infléchit pour le pluriel, bien que le verbe auxiliaire reste au singulier car il précède le sujet.

  1. Passé + Présent : Pour transmettre l'idée d'une action continue ou habituelle dans le passé, le verbe كَانَ (kâna) est utilisé au passé en conjonction avec le présent du verbe principal (c'était arrivant). Les deux parties de ce verbe composé sont fléchies pour la personne, le genre et le nombre.
  2. Un état de connaissance, de sentiment ou de compréhension est considéré comme s'étendant sur une période de temps dans le passé, et donc de tels verbes sont souvent exprimés avec le passé continu plutôt qu'avec le simple passé en arabe.
  3. Passé + Passé : Pour exprimer une action antérieure, c'est-à-dire une action dans le passé qui est terminée et qui sert d'action d'arrière-plan pour le présent, le passé de كَانَ (kâna) est utilisé avec le passé du verbe principal (c'était arrivé). La particule قَدْ (qad) peut éventuellement être insérée juste avant le verbe principal.
  4. Passé + Futur : Pour décrire une action qui aurait ou aurait pu avoir lieu, mais qui n'a pas eu lieu en réalité, le passé de كَانَ (kâna) est utilisé avec le futur (via سَـ (sa-)) du verbe principal (c'était devant arriver). C'est ce qu'on appelle une condition irréelle ou une condition contraire aux faits.
  5. Présent/Futur + Passé : Pour indiquer un état ou une action qui devrait être achevée dans le futur, le présent ou le futur (via سَـ (sa-)) de كَانَ (kâna) est utilisé avec un verbe principal au passé (ce sera arrivé) :

Prononciation[modifier le wikicode]