ヨウ素

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Japonais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Sinogrammes
(1872) Composé de , et de , so (« élément »), créé par Morisaburō Ichikawa dans Rika Nikki (1872)[1]. Le caractère a été utilisé par Shiba Ryōkai dans Shichiyaku Shinsetsu (1860) comme [2] et par Heijirō Takehara dans Kagaku Nyūmon (1867-1870) comme , yojiumu issu du néerlandais jodium[3].

Nom commun [modifier le wikicode]

Kanji ヨウ素
Hiragana ようそ
Transcription yōso
Prononciation ーソ
\jo̞ː˦˨.so̞˨.◌˨\

ヨウ素 yōso \joː.so\

  1. (Chimie) Iode (I).

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • ヨウ素 sur l’encyclopédie Wikipédia (en japonais) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. Fumiko Kōji, Shōzō Kobayashi, Hiroyuki Hirata, 日本各地の明治中期の理科授業筆記の発見と当時の元素教育
  2. 潘吉星, 中外科學之交流, 1993, ISBN 9622015484, page 316
  3. Jean Girardin, Kagaku Nyūmon, traduit par Heijirō Takehara, 1867-1870 : 沃陳 ヨヂウム