Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Caractère[modifier]

Origine et histoire Étymologie graphique

Scène d’origine
Type : tableau composé
Une balance () chargée également des deux côtés ( et ) dont on constate l'équilibre.
En haut, le sommet est variable. Il est parfois tracé comme dans le sommet de , représentant le fléau de la balance. Il est parfois tracé comme le caractère , ce qui donne le sens : constater l'équilibre en prenant (agrippant, ) la balance à la main. On le trouve par ailleurs sous la forme où il est normalement considéré comme phonétique, mais c'est ce même "phonétique" qui sert par ailleurs d'abréviation au caractère.
Signification de base 
L'harmonie des proportions.
Dérivation sémantique 
Harmonieux > Beau, élégant > Tu, vous (votre grâce)
(particule finale formant des diminutif ou des adverbes de manière)
Voir aussi 
Souvent, simplification de .
Voir aussi .
Forme alternative : ,

En composition

À gauche : ,

À droite : , , , , , , , , , , , , , , ,

En haut : , ,

En bas : ,

Gnome-document-open.svg Classification


Référence dans les dictionnaires de sinogrammes[modifier]

  • KangXi: 0691.040
  • Morobashi: 19750
  • Dae Jaweon: 1104.030
  • Hanyu Da Zidian: 10027.010

Chinois[modifier]

Sinogramme[modifier]

Wiki letter w.svg

Prononciation[modifier]

ěr

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Coréen[modifier]

Sinogramme[modifier]

Références[modifier]

  • Lecture eumhun extraite du projet libhangul [1]

Japonais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Sinogramme[modifier]

  • On’yomi : じ (ji), に (ni)
  • Kun’yomi : なんじ (nanji), その (sono), しかり (shikari)

Dérivés[modifier]

Pronom personnel[modifier]

Kanji
Hiragana なんじ
Romaji nanji
Prononciation \nan.dʑi\

\nan.dʑi\

  1. (Archaïsme) (Rare) Variante orthographique de .

Interjection[modifier]

Kanji
Hiragana しか
Romaji shika
Prononciation \ɕi.ka\

\ɕi.ka\

  1. (Archaïsme) Variante orthographique de . C’est ça.