Académie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : academie, académie

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du grec ancien Ἀκαδημία, du nom d’Académus, citoyen d’Athènes. Promenade publique située sur les bords du Céphise, à six stades d’Athènes, sur la route de Teïa. Acadème, héros célèbre, en avait fait don à sa patrie, à la condition d’y élever un gymnase. Platon, qui possédait dans le voisinage un petit temple des Muses, y ouvrit une école de philosophie qui prit le nom d’Académie.

Nom propre [modifier le wikicode]

Invariable
Académie
\a.ka.de.mi\

Académie \a.ka.de.mi\ féminin

  1. École de philosophie fondée par Platon.
  2. (Par ellipse) L’Académie française, et par extension, les quatre autres académies, qui forment l’Institut de France, savoir : l’Académie des Beaux-Arts, l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, l’Académie des Sciences, l’Académie des Sciences morales et politiques.
    • Le maître de danse lui fit observer, avec toute la politesse possible, qu'on devait dire le coude-pied, parce que , disait-il , en joignant l'exemple au précepte, le pied fait le coude en cet endroit. Cette raison ne me paraissant pas satisfaisante , je proposai une autre orthographe, mais on me ferma la bouche en me montrant le Dictionnaire de l’Académie. — (Alexandre Boniface, Manuel des amateurs de la langue française, 1re année, 1813, Paris : chez l'auteur, chez Pillet, chez Le Normant, chez Périsse & Compère, chez Alex. Johanneau, de l'Imprimerie Pillet, 1814, p. 151)
    • Où, ô Hugo, cherchera-t-on ton nom ?
      Justice enfin faite que n’a-t-on ?
      Quand donc au corps qu’Académie on nomme
      Grimperas-tu, de roc en roc, rare homme ?
      — (Quatrain railleur que dédia l’écrivain et académicien François-Auguste Parseval-Grandmaison au jeune Victor Hugo, qui se veut une parodie du vers hugolien)
    • L’Académie admet qu’on soit ivrogne, débauché, voleur, parricide, athée, et même qu’on ait du génie, pourvu que l’on soit très duc, très cardinal, ou très riche, pourvu aussi que cela ne se sache pas, ou qu’elle soit seule à le savoir. — (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Seulement, remarquez bien ceci, l’Académie, même à cette époque où elle était si franchement réformiste, ne devançait pas l’usage ; elle le suivait. — (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)
    • En attendant, dans une notice du 30 juin publiée sur le site de l’Académie, les Immortels regrettent toujours la disparition de leur « confrère » Simone Veil. — (Raphaëlle Rérolle, Ecriture inclusive : malaise à l’Académie française, Le Monde. Mis en ligne le 13 décembre 2017)
  3. (Par ellipse) Désigne également l’Académie des Sciences de Russie, dont le fonctionnement et le but sont les mêmes que ceux de l’Académie des Sciences française.
  4. (Par analogie) Académie de tout autre pays.
    • Il y en a qui prétendent que le gofio se fait avec de la farine de maïs mais il n'y a que le dictionnaire de l’Académie espagnole pour soutenir pareille chose et dans ces cas-là on sait ce que ça veut dire. — (Julio Cortázar, Un Certain Lucas, traduit de l'espagnol (Argentine) par Laure Bataillon , Éditions Folio (Gallimard), 2014)

Voir aussi[modifier le wikicode]