Agla

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : agla

Islandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Prénom [modifier le wikicode]

Cas Forme
Nominatif Agla
Accusatif Öglu
Datif Öglu
Génitif Öglu

Agla \Prononciation ?\ féminin

  1. Prénom féminin islandais.

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Agla sur l’encyclopédie Wikipédia (en islandais) Wikipedia-logo-v2.svg

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom propre [modifier le wikicode]

Cas Singulier
Nominatif Aglă
Vocatif Aglă
Accusatif Aglăm
Génitif Aglae
Datif Aglae
Ablatif Aglā

Agla Minor \Prononciation ?\ féminin singulier

  1. (Géographie) Ville de Bétique.
    • Celeberrima inter hunc et oceani oram in mediterraneo Segida quae Augurina cognominatur, Ulia quae Fidentia, Urgao quae Alba, Ebora quae Cerialis, Iliberri quod Florentini, Ilipula quae Laus, Artigi quod Iulienses, Vesci quod Faventia, Singili, Ategua, Arialdunum, Agla Minor, Baebro, Castra Vinaria, Cisimbrium, Hippo Nova, Ilurco, Osca, Oscua, Sucaelo, Unditanum, Tucci Vetus, omnia Bastetaniae vergentis ad mare. conventus vero Cordubensis circa flumen ipsum Ossigi quod cognominatur Latonium, Iliturgi quod Forum Iulium, Ipra, Isturgi quod Triumphales, Ucia et XIIII p. remotum in mediterraneo Obulco quod Pontificense appellatur, mox Ripa, Epora foederatorum, Sacili Martialium, Onuba et destra Corduba colonia Patricia cognomine, inde primum navigabili Baete oppida Carbula, Detumo, fluvius Singilis, eodem Baetis latere incidens.
      Les plus célèbres, entre ce fleuve et la côte de l'Océan, sont, au loin, dans les terres : Segeda, surnommée Augurina; Julia, surnommée Fidentia; Urgao, surnommée Alba; Ebura, surnommée Cerealis: Iliberi, surnommée Liberini; Ilipula, sumommée Laus, Artigi (16), surnommée les Juliens; Vesci, surnommée Faventia; Singili, Attegna, Arialdunum, Aglaminor, Baebro, Castra Vinaria, Episibrium, Hippo Nova, Illurco, Osca, Escua, Succubo, Nuditanum, Tuati Vetus, toutes villes situées dans la partie de la Bastitanie tournée vers la mer, mais appartenant à la juridiction de Cordoue autour du fleuve lui-même, Ossigi, surnommée Laconicum; Illiturgi, surnommée Forum Juliens; Ipasturgi, surnommée Triumphale; Sitia; Obulco, éloignée de 14.000 pas dans l'intérieur des terres, et surnommée Pontificale; puis Ripa; Epora (17), alliée; Sacili, surnommée Martialium; Onoba. Sur la rive droite, Cordoue, colonie romaine, surnommée Patricia, et où le Bétis commence à être navigable; puis viennent, à la gauche, Carbula, Decuma, et le fleuve Singulis (Xenil), qui est du même côté.

Références[modifier le wikicode]