Annexe:Conjugaison en ancien français

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Quand on parle de l’ancien français, il faut préciser que le français (le françois ou le françoys) n’était pas une langue unie à cette époque. C’était plutôt un ensemble de dialectes partageant une base commune, et certains linguistes parlent des « langues d’oïl » – c’est-à-dire plusieurs langues françaises. Pour cette raison, l’orthographe indiquait la prononciation régionale des transcripteurs, et n’était pas fixe. Néanmoins, il y a certaines règles qui sont connues :

Conjugaisons « faibles » et « fortes »[modifier]

Il y avait trois conjugaisons principales en ancien français, l’équivalent des premier, deuxième et troisième groupes en français moderne. Les premier et deuxième groupes ressemblent beaucoup aux conjugaisons modernes. La conjugaison des verbes du troisième groupe variait beaucoup, on appelle donc ces conjugaisons des conjugaisons « fortes » (à comparer avec la conjugaison allemande moderne).

1er groupe -- chanter[modifier]

Pronom personnel Présent indicatif Imparfait indicatif Passé simple Futur Conditionnel Subjonctif présent Imparfait du subjonctif Participe passé Partipe présent
je/jeo/jou/jo chant chantoe
chanteie
chantoie
chantai chanterai chantereie
chanteroie
chant chantasse chanté chantant
tu chantes chantoes
chanteies
chantoies
chantas chanteras chantereies
chanteroies
chanz chantasses
il/elle/on chante chantot
chanteit
chantoit
chanta chantera chantereit
chanteroit
chant chantast
nous/nos chantons chantiiens
chantions
chantames chanterons chanteriions
chanterions
chantiens
chantons
chantissons
vous/vos chantez chantiiez
chantiez
chantastes chantererez chanteriiez
chanteriez
chantiez
chantez
chantisseiz
chantissez
ils/il/elles chantent chantoent
chanteient
chantoient
chanterent chanteront chantereient
chanteroient
chantent chantassent

2e groupe -- partir[modifier]

Pronom personnel Présent indicatif Imparfait indicatif Passé simple Futur Conditionnel Subjonctif présent Imparfait du subjonctif Participe passé Participe présent
je/jeo/jou/jo part parteie parti partirai partireie parte partisse parti partant
tu parz parteies
partois
partis partiras partireis partes partisses
il/elle/on parte parteit
partoit
partit partira partireit parte partist
nous/nos partons partiiens
partiens
partions
partismes partirons partiriiens
partiriens
partirions
partons partissons
vous/vos partez partiiez
partiez
partistes partireiz partiriiez
partiriez
partez partisseiz
partissez
ils/il/elles partent parteient
partoient
partirent partiront partireient
partiroient
partent partissent

3e groupe[modifier]

Le troisième groupe en ancien français se réfère aux verbes constitués de trois bases distinctes : Exemple : Le verbe voloir Base 1 : (Personne 4 et 5) /vol/ (volons, volez) Base 2 : (Personne 2, 3 et 6) /vue/ (vues, vuet, vuelent) Et la base 3 de la première personne : vueil

Les autres verbes en exemple dans le même cas sont savoir, trover, morir, venir, tenir.

On pourrait former un quatrième groupe avec les irréguliers.

Accord du participe passé[modifier]

Les règles d’accord du participe passé étaient fluctuantes ; l’accord avec l’objet direct pour les participes passés utilisés avec l’auxiliaire « avoir » n’était pas systématique là où il l’est en français moderne (quand l’objet direct précède le verbe).

  • Elle dit : « Ami, Kaherdin arrive. J’ai vu son bateau sur la mer. »

Dans la traduction moderne, le participe passé reste invariable (au masculin singulier par défaut) car l’objet direct, « son bateau », est postposé, placé après le verbe.

Note[modifier]
  1. veüe est le participe passé féminin singulier de veoir

Références[modifier]