Annexe:Curiosités linguistiques en français

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page liste quelques curiosités linguistiques en français, c’est-à-dire des mots ayant une caractéristique rare dans la langue française.

Sommaire

Bizarreries grammaticales[modifier]

Adjectifs n’ayant qu’un genre[modifier]

Aucun adjectif français n’a a priori un seul genre. Néanmoins, il en existe quelques-uns pour lesquels l'usage habituel « interdit » l'usage de l’autre genre (bien qu’en fait il soit presque toujours possible de trouver des attestations contraires → voir Catégorie:Adjectifs français n’ayant qu’un genre).

  • bée féminin : selon un processus équivalent à bien des verbes défectifs, le mot n’existe plus que dans quelques expressions toutes faites, mais il a existé au masculin.
  • bréhaigne féminin : Seul le féminin a perduré en français moderne.
  • cochère féminin : n’existe que dans la locution porte cochère.
  • crasse féminin : cet adjectif n’est plus employé qu’avec des noms féminins (comme ignorance). Le masculin cras de l’ancien français est tombé en désuétude.
  • enceinte féminin : dans le sens de « qui attend un enfant », le masculin enceint est, par nature, rare.
  • épinière féminin : le mot n’existe que dans la locution moelle épinière.
  • hébreu masculin : on trouve toutefois des attestations rares de hébreue et hébreuse.

Mots ayant trois pluriels ou plus[modifier]

Bizarreries orthographiques[modifier]

Exceptions à la règle du n avant m, b ou p[modifier]

Habituellement, le n mute en m devant m, b ou p [1]. Les exceptions peuvent être classées ainsi :

  • mots composés contenant un morphème conservant son n final — par exemple mainmise, contenant main ;
  • première personne du pluriel du passé simple des verbes en -enir — par exemple vînmes, du verbe venir ;
  • mots d’origine étrangère — par exemple Istanbul.

Exceptions à la règle du g doux avant i, e, ou y[modifier]

Le g se prononce \ʒ\ lorsqu'il est suivi de e, i ou y, sauf dans les mots suivants où il se prononce \ɡ\ (la plupart sont des emprunts à d'autres langues) :

Nom commun masculin finissant par "ée"[modifier]

Combinaisons de lettres[modifier]

Grand nombre de fois la même lettre dans un mot[modifier]

Voyelles[modifier]

Ligatures[modifier]

Consonnes[modifier]

Lipogramme (mot sans une lettre particulière)[modifier]

Voyelles[modifier]

Consonnes[modifier]

Mots avec trois lettres identiques à la suite[modifier]

Trois e (accentués ou non)[modifier]

Ce sont tous des participes passés de verbes du premier groupe tournés au féminin, à l’exception de l’adjectif incréée et du nom commun Perséée, qui ne dérive pas d’un verbe. À la liste que nous donnons ci-après, il faut évidemment ajouter les formes plurielles correspondantes.

Les participes passés réée et capéée n’indiquent actuellement pas d'utilisation en français car réer et capéer ne sont actuellement utilisés qu’intransitivement. Ces formes sont pourtant possibles. Voici quelques exemples :

  • La déclaration réée par le grand cerf fut entendue sur vingt lieux alentours. (On peut remplacer réée par qui a été bramée.)
  • La frégate capéée avançait au gré des vents. (On peut remplacer capéée par qui était à la cape.)

Trois o[modifier]

Suite de lettres particulières[modifier]

Mots avec deux k à la suite[1][modifier]

Mots avec deux o à la suite[2][modifier]

Mots avec deux u à la suite[modifier]

Mots avec quatre voyelles à la suite[modifier]

Toutes les flexions à l’imparfait au au participe passé féminin des verbes en -ouer ou -oyer, comme échouait, amadouiez, noyions, amadouée, douées

Mots avec cinq voyelles à la suite[modifier]

Mots avec six voyelles à la suite[modifier]

Mots le plus long avec le moins de voyelles[modifier]

Mots avec le plus de consonnes à la suite[modifier]

Voyelles (autres particularités)[modifier]

Mots les plus longs n’utilisant qu’une seule voyelle[modifier]

Mots les plus longs n’utilisant qu’une seule consonne[modifier]

Mots sans rime[modifier]

L’exemple de mot sans rime le plus souvent cité est triomphe. Ce mot n’a effectivement pas de rime dans le vocabulaire standard et courant, mais on peut trouver par exemple gomphe si on tient compte des vocabulaires spécialisés → voir Annexe:Rimes en français en /ɔ̃f/.

Voici quelques mots pour lesquels nous n’avons trouvé absolument aucune rime (mis à part leurs dérivés) :

avec quasiment aucune rime :

Contrainte du prisonnier[modifier]

La contrainte du prisonnier est une contrainte qui ne permet que les mots sans jambage donc sans les lettres b, d, f, h, k, l, t, g, j, p, q, y, ni les majuscules et ni le i et les voyelles accentuées (+ la cédille). Voici le mot le plus long recensé :

Curiosités phonétiques[modifier]

Mots sans voyelles prononcées[modifier]

Il s’agit des onomatopées suivantes :

ainsi que des élisions suivantes :

De plus, plusieurs mots-outils peuvent dans certaines positions ne pas avoir de voyelle prononcée. Ce peut être en cas d’enclise (dis-je, est-ce), ou d’élocution familière

Mots sans consonnes prononcées[modifier]

Parmi les noms communs sans consonnes prononcées (ni semi-consonnes) :

[‡] Quand ce mot n’est pas suivi d’une liaison.

Les mots suivants peuvent ne pas avoir de consonne prononcée dans certains accents :

De plus, en élocution familière, les mots suivants peuvent se prononcer sans consonne :

Il y a aussi plusieurs noms propres (liste non exhaustive)

  • Aa (rivière française)
  • (ville biblique)
  • Ain (rivière et département français)
  • Ay, Aÿ (commune française)
  • Eu (commune française)
  • Hun, Huns (membre(s) d’un peuple asiatique)
  • O, Ô (château de Normandie)
  • Y (commune française)

Mots avec son inhabituel[modifier]

[h]

[ǀ̩]

[t̩͡s]

Mots avec son inattendu[modifier]

Autres curiosités phonétiques[modifier]

  • oiseaux /wa.zo/, avec 7 lettres, est un mot dont on ne prononce aucun des sons associés principalement aux lettres qui le constituent : o /ɔ/, i /i/, s /s/, e /ə/, a /a/, u /y/, x /ks/
  • anchois \ɑ̃.ʃwa\, avec 7 lettres également, en est un autre exemple, ainsi que chouchous \ʃu.ʃu\ et chouchoux, ces deux derniers comptant 9 lettres.

Curiosités sémantiques[modifier]

Mots à sens contradictoires[modifier]

  • amateur qui peut signifier « connaisseur » tout comme « débutant »
  • apprendre qui peut signifier à la fois « acquérir des connaissances » ou « donner des connaissances à quelqu’un »
  • hors : une surface hors œuvres est une surface mesurée avec les œuvres c'est à dire essentiellement la surface en plan de la façade d'un bâtiment. Un prix hors taxe est énoncé sans les taxes.
  • hôte qui désigne à la fois « celui qui invite » et « celui qui est invité »
  • louer qui peut signifier « donner à loyer » ou « prendre à loyer »
  • quelqu’un qui peut signifier « une personne quelconque » comme « une personne importante ou qui sort de l’ordinaire »
  • unisexe qui veut à la fois dire « où les sexes sont séparés » et « où les sexes ne sont pas séparés »

D’autres mots sont concernés par ces contradictions tels les mots qui ont un sens obtenu par ironie : champion en est un exemple.

Mots ayant le plus de sens cités dans le Wiktionnaire[modifier]

Cette section liste uniquement les mots français ayant au moins 20 significations (sans compter les homographes, obtenue au début par le regex (# [^=]*){20, 100}).

Mots sur-représentés dans les mots croisés[modifier]

Il s’agit de mots qui sont très peu utilisés dans le français courant (car désuets, exotiques, très spécialisés, etc.), mais qui sont très fréquemment utilisés par les verbicrucistes.

La raison en est généralement qu’ils présentent des combinaisons de lettres qui permettent de terminer plus facilement une grille.

  • (mammifère)
  • ace (tennis)
  • ante (pilier)
  • api (pomme)
  • ase (plante ou enzyme ou dieu scandinave)
  • aspe (dévidoir à soie)
  • asti (vin italien)
  • Eire (l’Irlande)
  • erg (désert de dunes)
  • Érin (l’Irlande)
  • enter (greffer) et sa conjugaison
  • erse (cordage ou écossais)
  • esse (crochet, etc.)
  • ester (comparaître) et sa conjugaison
  • ide (poisson)
  • Ienisseï (fleuve de Sibérie)
  • in (à la mode)
  • Io (personnage mythologique)
  • ipé (arbre)
  • ire (colère)
  • Is (villes françaises)
  • Ise (ville du Japon)
  • iule (myriapode)
  • (bande de tissu, chemin de halage)
  • leu, lei (monnaie roumaine)
  • lev, leva (monnaie bulgare)
  • (saint ou ville française)
  • névé (type de neige)
  • NL (nouvelle lune)
  • no (théâtre japonais)
  • Ob (fleuve de Sibérie)
  • obi (ceinture japonaise)
  • oc (vieux oui du Sud)
  • oïl (vieux oui du Nord)
  • ope (trou dans un mur)
  • öre, øre (centime scandinave)
  • ost (armée médiévale)
  • out (tennis ou passé de mode)
  • ove (ornement en œuf)
  • (saint ou ville française)
  • pep, peps (tonus)
  • (fleuve italien)
  • Ra (dieu égypien)
  • rad (unité de radiations)
  • réa (poulie)
  • réer (crier en parlant du cerf en rut) et sa conjugaison (en particulier rée)
  • reg (désert de pierres)
  • rem (unité de radiations)
  • ru (ruisseau)
  • sasser (tamiser) et sa conjugaison
  • Sées (ville de Normandie)
  • sen (centime japonais)
  • sep (pièce de charrue)
  • sis (situé)
  • soc (pièce de charrue)
  • STO (réquisition de travailleurs en 1942-44)
  • tee (golf)
  • tsar (empereur russe)
  • unau (mammifère)
  • Ur (ville biblique)
  • ure (bovidé éteint)
  • us (coutume)
  • ut (note de musique)
  • ute (amérindien)

On peut aussi ajouter à cette liste tous les symboles chimiques du tableau périodique des éléments.

Mots les plus longs en français[modifier]

Lorsque l’on cherche dans un dictionnaire courant on trouve généralement que le mot le plus long en français est anticonstitutionnellement (25 lettres)[3]. Mais la langue évoluant toujours, il est en fait détrôné par d’autres mots de registres beaucoup plus spécialisés comme la médecine ou la biologie. Ces mots sont de longueurs équivalentes ou plus et voici une liste non exhaustive (les tirets ne sont pas compris dans le décompte) :

Biologie[modifier]

Chimie[modifier]

Médecine[modifier]

Physique[modifier]

Autres[modifier]

Plaisanteries[modifier]

Gentilés[modifier]

Andrézieux-Bouthéon (Loire)
Guilherand-Granges (Ardèche)
Haut-du-Them-Château-Lambert (Haute-Saône)
Louroux-Bourbonnais (Allier)
Mittelschaeffolsheim (Bas-Rhin)
Niederschaeffolsheim (Bas-Rhin)
Sainte-Gemme-Moronval (Eure-et-Loir)
Saint-Martin-Longueau (Oise)
Saint-Michel-Escalus (Landes)
Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines)
Saint-Pardoux-et-Vielvic (Dordogne)
Saint-Vincent-et-les Grenadines
Terre-Neuve-et-Labrador

Verbes[modifier]

anticonstitutionnaliser 
autopeluredebananiser
auto-pelure-de-bananiser
contraventionnaliser
contre-saint-ciboiriser
contre-saintciboiriser
déconstitutionnaliser
désanthropocentriser
désanthropomorphiser
désarchitecturaliser
désinstitutionnaliser
désinternationaliser
re-bidimensionnaliser
reconstitutionnaliser
réinstitutionnaliser
retranscendantaliser
transsubstantialiser

Cette liste est incomplète car elle ne comprend pas tout les mots de chimie comme les noms de molécules qui peuvent atteindre des longueurs dantapantagruelogargantuesquissimes (35 lettres) (ndr : ce mot est une pure invention pour montrer que seule l’imagination est la limite) : la plus longue recensée est la titine dont le nom chimique complet fait 189819 lettres[4], il faut plus de trois heures pour le lire[5]...

Vous en trouverez d’autres dans cet article sur Wikipédia.

Noms de communes[modifier]

Les noms de communes françaises les plus longs font 38 lettres :

tandis que le plus court est :

Curieuses anagrammes[modifier]

Couples analogiques[modifier]

Couples contradictoires[modifier]

Palindromes[modifier]

Un palindrome est un mot qui peut se lire de droite à gauche comme de gauche à droite, de façon identique, par exemple elle. La catégorie Catégorie:Palindromes en français recense ces palindromes.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]