Annexe:Préfixes locatifs en tsolyáni

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La troisième classe de préfixes, après les préfixes quantificateurs et avant ceux d’attitude personnelle, est constituée des locatifs. Ceux-ci jouent un rôle semblable à celui des cas en latin : ils servent à définir le nom dans l’espace, le temps, et par rapport à l’action du verbe. Lorsqu’un préfixe de cette classe ou de la classe suivante est présent, les suffixes noble et ignoble ne sont pas utilisés. Ainsi, on dira brusavál, « dans la ville », et non brusaválikh. Le suffixe pluriel, cependant, subsiste : brusavályal, « dans les villes ».

Liste des préfixes[modifier le wikicode]

  • bek- : en plus de (bekkólumel, « en plus de l’empereur »)
  • bim- : autour de (bimsavál, « autour de la ville »)
  • bru- : dans (brusavál, « dans la ville »)
  • chalu- : au nom de (chalukólumel, « pour l’empereur, au nom de l’empereur »)
  • che- : avant (temporel) (cheqámi, « avant aujourd’hui »)
  • chiwài- : parce que, à cause de (chiwàisǘn, « à cause de la nuit »)
  • dai- : entre (daimàsunsavál lél daimàsunònulsavál, « entre cette ville-ci et cette ville-là »)
  • dhi- : derrière (dhishantsúr, « derrière le coffre »)
  • dhu- : sous (dhuralél, « sous la table »)
  • gem- : à côté de (gemshantsúr, « à côté du coffre »)
  • gurèng- : devant (gurèngrarél, « devant la table »)
  • hats- : près de (hats+savál, « près de la ville »)
  • hi- : de (appartenance) (hikólumel, « de l’empereur, de la famille impériale (du clan impérial) »)
  • jil- : à propos de (jilrarél, « à propos de la table »)
  • kar- : à la place de, au lieu de (karrarél, « à la place de la table »)
  • ken- : jusqu’à (temporel) (kenqámi, « jusqu’à aujourd’hui »)
  • mik- : de (provenance) (mikkólumel, « de l’empereur »)
  • mol- : pour, vers (destination) (molkólumel, « pour l’empereur » ; molsavál, « vers la ville »)
  • myàn- : d’après (myànkólumel, « d’après l’empereur »)
  • nan- : outre (nankólumel, « outre l’empereur »)
  • ngis- : en échange de (ngis+shantsúr, « en échange du coffre »)
  • pag- : avec, en compagnie de (pagkólumel, « avec l’empereur »)
  • pas- : de l’autre côté de (pasrarél, « de l’autre côté de la table »)
  • qarùm- : en guise de (qarùmtlúr, « en guise de paiement »)
  • san- : à la surface (supérieure) de, sur (sanrarél, « sur la table »)
  • sel- : contre, en opposition avec (selkólumel, « contre l’empereur »)
  • som- : au-dessus de (somshantsúr, « au-dessus du coffre »)
  • ssyì- : comme (ssyìkólumel, « comme l’empereur »)
  • tham- : par (instrumental) (thamkólumel, « par l’empereur »)
  • ti- : à travers (tisavál, « à travers la ville »)
  • tla- : accusatif, indiquant l’objet direct d’un verbe transitif
  • tsire- : hors de (tsiresavál, « hors de la ville »)
  • tu- : après (temporel) (tuqámi, « après aujourd’hui »)
  • tus- : loin de (tus+savál, « loin de la ville »)
  • yaun- : sauf, excepté (yaunshantsúr, « sauf le coffre »)
  • ye- : sans (yekólumel, « sans l’empereur »)

Il y a également un petit nombre de préfixes « discontinus », qui ont une fonction semblable mais apparaissent sous la forme d’un mot à part, précédant la phrase, mais associé à un préfixe apparaissant à l’endroit habituel du nom. Ce sont des tournures de phrase archaïques, des fossiles étymologiques :

  • jézu mik- : « au-delà de » (jézu màsunmiksavál, « au-delà de cette ville »)
  • káidis bru- : « trouvé parmi » (káidis mssùranqùrubrukásiyal, « trouvé parmi tous ces capitaines »)
  • kuhúr mik- : « comparé à » (kuhúr màsunmiksavál, « comparé(e) à cette ville »)
  • múgra dási mik- : « originaire de » (múgra dási màsunònulmikkólumel, « originaire du même endroit que cet empereur »)

Référence[modifier le wikicode]

M. A. R. BarkerThe Tsolyáni Language, Adventure Games, St. Paul (MN), 1981, 2e édition en deux tomes