Apamea

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin Apamea.

Nom scientifique [modifier le wikicode]

Apamea

  1. (Entomologie) Genre de papillons nocturnes de la famille des Noctuidae.

Hyponymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Apamea sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • Apamea sur Wikispecies Article sur wikispecies

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien Ἀπάμεια, Apámeia.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier
Nominatif Apameă
Vocatif Apameă
Accusatif Apameăm
Génitif Apameae
Datif Apameae
Ablatif Apameā

Apamea \Prononciation ?\ féminin

  1. (Géographie) Apamée, ville de Syrie sur l’Oronte.
    • Isidorus Arieneos et Capreatas, ubi sit Apamea condita a Seleuco rege inter Ciliciam, Cappadociam, Cataoniam, Armeniam, et quoniam ferocissimas gentes domuisset, initio Dameam vocatam. — (Pline le Jeune, Naturalis Historia, V)
      Isidore parle de la disparition des Arimiens et des Caprètes, qui occupaient le lieu où Apamée a été fondée par le roi Séleucus, entre la Cilicie, la Cappadoce, la Cataonie et l'Arménie. Il l'avait d'abord appelée Damée, parce qu'il y avait subjugué des nations extrêmement farouches. — (traduction)
  2. (Géographie) Ville de Phrygie.
    • Nunc interiora dicantur. Coele habet Apameam, Marsya amne divisam a Nazerinorum tetrarchia, Bambycen, quae alio nomine Hierapolis vocatur, Syris vero Mabog — ibi prodigiosa Atargatis, Graecis autem Derceto dicta, colitur —, Chalcidem cognominatam Ad Belum, unde regio Chalcidena fertilissima Syriae. — (Pline le Jeune, Naturalis Historia, V)
      Venons à l'intérieur des terres. La Coelésyrie a : Apamée, séparée par le fleuve Marsyas de la tétrarchie des Nazeriniens; Bambyce, qui porte aussi le nom d'Hiérapolis, mais que les Syriens appellent Magog ; là on adore la monstrueuse Atargatis, nommée par les Grecs Derceto; Chalcis, dite sur le Bélus, d'où le nom de la Chalcidène, contrée la plus fertile de la Syrie. — (traduction)

Gentilés et adjectifs correspondants[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Apamea sur l’encyclopédie Wikipédia (en latin) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]