Asie Mineure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Asie mineure

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Calque, composé de Asie et de mineur, du latin Asia Minor.

Nom propre [modifier le wikicode]

L’Asie Mineure.

Asie Mineure \a.zi mi.nœʁ\ féminin singulier

  1. Anatolie.
    • La chèvre angora habite l’Angora, villayet d’Anatolie en Asie Mineure. — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • C’est à partir de la Méditerranée que les Grecs entreprirent de coloniser la côte ouest de l’Asie Mineure, mille ans avant l’ère chrétienne, ou s’établir sur la côte de Cyrénaïque et le delta du Nil, en Sicile et en Italie du Sud (Grande-Grèce). — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 162)
    • Depuis, j'ai vérifié que le vent est un grand personnage de la géographie, et que l'on s'expose à ne rien comprendre à l'histoire si l'on oublie les brises, les typhons, les mistrals et les foehns, ou bien ce vent grec qui emporta par étourderie, voilà près de trois mille ans, quelques marins de Phocée en Asie Mineure, et qui les jeta en France afin qu'ils créent la ville de Marseille. — (« Vent », dans Lapouge Gilles, en toute liberté : abécédaire intime, de Gilles Lapouge, Le Passeur éditeur, 2015)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]