Beyrouth

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’arabe بيروت, bayrût → voir Berytus en latin.

Nom propre [modifier le wikicode]

Beyrouth en 2015.

Beyrouth \bɛ.ʁut\ masculin singulier

  1. (Géographie) Ville et capitale du Liban.
  2. (Par métonymie) Gouvernement libanais.
  3. (Populaire) Chaos. Note : Généralement urbain, en référence à la guerre civile libanaise 1975-1990. Son utilisation est jugée méprisante et anachronique par les Libanais. [1]
    • Arrivé sur ce rondpoint en contrebas du périphérique, face au stade Charléty, « c’est Beyrouth », selon un policier. Des véhicules incendiés fument encore, d’autres sont abandonnés au milieu de la chaussée. Des douilles jonchent le sol. — (Matthieu Suc, ‎Brendan Kemmet, Antonio Ferrara, le roi de la belle, 2012)

Gentilés et adjectifs correspondants[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Agnès Rotivel, et propos d’Alexandre Najjar, in Agnès Rotivel, « C’est Beyrouth », le souvenir de l’insouciance et du chaos, 30 juillet 2015, www.la-croix.com. « Quelques années plus tard, Sarajevo puis Bagdad dévastés par la guerre auraient pu usurper l’expression à leur profit, sans jamais pourtant y parvenir. […] « la guerre du Liban a laissé une image durable qui a contaminé le dictionnaire. » »