Campine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : campine

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom propre [modifier le wikicode]

Campine \kɑ̃.pin\ féminin

  1. (Toponyme) Située au nord-est de la Belgique entre la rivière Dyle et le début du Brabant oriental néerlandais, la Campine s’étend sur la plus grande partie des provinces d’Anvers et du Limbourg.
    • Au bout de quelques lieues à travers une contrée riche sans doute, mais ne portant pas encore le cachet bien marqué de la Hollande, les maisons s’espacèrent, les arbres disparurent, le gazon devint rare et l’horizon prit un caractère étrange. Nous entrions dans la Campine : on appelle ainsi la lande hollandaise. — (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, page 137)
    • Région siliceuse et marécageuse, particulièrement infertile, la Campine était à l’état naturel une lande de bruyère et de bouleaux, une sorte de Sologne belge. — (Encyclopædia Universalis)
    • L’asile d’aliénés de Geel, antique institution sanctifiée par de pieuses et poétiques légendes, à la lisière de ce qui fut jadis la pittoresque Campine. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 156)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Campine sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg