Catégorie:Lexique en tsolyáni de la famille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La société tsolyánie est bâtie autour du clan (dlánmükoi), qui regroupe un nombre variable de lignées (dalúmyal). La notion de famille (héssi-kh) leur est subordonnée. La polygamie et la polyandrie sont pratiquées. Le mot « père » (mrishánkoi) désigne non seulement le géniteur, mais aussi ses frères (hákhiyal) ; similairement, « mère » (ánukoi) désigne la génitrice et ses sœurs (húkhtayal). Par conséquent, sont également « pères » les époux (tetlényal) de chaque mère, et sont « mères » les épouses (hétlayal) des pères. Les mots « oncle » et « tante » (ossénukoi, ossúrukh) ne désignent que les frères et sœurs restants des parents et leurs époux (i.e. le frère d’une mère, l’époux de la sœur d’un père, etc.). Il n’y a pas de distinction entre frère et cousin, sœur et cousine, fils (ngémukh) et neveu, ou fille (ngésakh) et nièce.