Cinaedopolis

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Latin[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    Du grec ancien ; voir cinaedus et -polis.

    Nom commun [modifier le wikicode]

    Cas Singulier
    Nominatif Cinaedopolis
    Vocatif Cinaedopolis
    Accusatif Cinaedopolem
    Génitif Cinaedopolis
    Datif Cinaedopolī
    Ablatif Cinaedopolĕ

    Cinaedopolis \Prononciation ?\ féminin

    1. (Géographie) Île proche de l’Asie Mineure.
      • nobilissima autem in eo sinu Coos, ab Halicarnaso XV distans, circuitu C, ut plures existimant, Merope vocata, Cea, ut Staphylus, Meropis, ut Dionysius, dein Nymphaea. mons ibi Prion; et Nisyron abruptam illi putant, quae Porphyris antea dicta est. Caryanda cum oppido, nec procul ab Halicarnaso Pidossus; in Ceramico autem sinu Priaponesos, Hipponesos, Pserima, Lampsa, Aemyndus, Passala, Crusa, Pyrraethusa, Sepiusa, Melano paulumque a continente distans quae vocata est Cinaedopolis, probrosis ibi relictis a rege Alexandro. — (Pline, Naturalis Historia)
        La plus célèbre dans ce golfe, Cos, à 15.000 pas d’Halicarnasse, de 100.000 pas de tour, appelée Mérope d’après plusieurs auteurs, Cea d’après Staphylus, Méropis d’après Dionysius, puis Nymphaea, renfermant le mont Prion; Nisyros, appelée autrefois Porphyris, que l’on croit détachée de Cos; Caryanda avec une ville : non loin d’Halicarnasse, Pidosus; dans le golfe Céramique, Priaponnesos, Hipponnesos, Psyra, Mya, Lampsemandus, Passala, Crusa, Pyrrhe, Seplussa, Melano; et une île peu éloignée du continent, appélée Cinaedopolis, parce que le roi Alexandre y laissa les hommes de mœurs infâmes.

    Références[modifier le wikicode]