Collemiers

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom propre [modifier le wikicode]

Nom propre
Collemiers
\Prononciation ?\
Panneau d'agglomération de Collemiers.

Collemiers \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Commune française du département de l’Yonne.
    • Je suis retourné dans le même bel été à Collemiers. La simple grange qui était devenue cette étrange « Maison des Dix » a évidemment été transformée. La villa du général Guitry, que vous avez ensuite occupée avec votre petite bande de copains est toujours là. — (Hervé Gaymard, A André Malraux, dans La règle du jeu, septembre 2006, n°32)
    • L'attribution du dessin à Cousin, qui n'a jamais été contestée, est encore renforcée par les rapprochements que l'on peut faire avec un vitrail du Calvaire qui se trouve près de Sens, dans l'église de Collemiers, village où le peintre possédait des terres. — (Guy-Michel Leproux, La peinture à Paris sous le règne de François Ier, chap.4 : Les débuts de Jean Cousin à Paris, Presses Paris Sorbonne, 2001, p.153)
    • Malraux, fait prisonnier, adresse à Josette des mots signés d'une tête de chat. Enceinte, elle lui rend visite en prison, à Collemiers, suscitant l’émotion des villageois. — (Anissa Benzakour-Chami, Clotis Josette (1910-1944), dans le Dictionnaire Malraux, CNRS Éditions, 2011)

Voir aussi[modifier le wikicode]