Croissant fertile

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Calque de l’anglais Fertile Crescent, composé de fertile (« fertile ») et de crescent (« croissant »), créé par l’archéologue James Henry Breasted de l’Université de Chicago car l’arc formé par les différentes zones ressemble à un croissant.

Nom propre[modifier]

Localisation du Croissant fertile.

Croissant fertile \kʁwa.sɑ̃ fɛʁ.til\ masculin singulier

  1. (Géographie) Région du Proche-Orient irriguée par les fleuves Jourdain, Euphrate, Tigre et Nil.
    • Pour les autres Arabes du Croissant fertile et de l’Afrique du Nord, cependant, s’il devait être adopté, l’État-Nation devait être nationaliste, c’est-à-dire radical, […] (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 68)
    • L’utilisation du pois dans le Croissant fertile est attestée par des données archéologiques datant de 8000 av. J.-C. (M. Brink & G. Belay, Céréales et légumes secs, 2006, p. 171)
    • Nous avons édicté comme critère préalable à la patrimonialité l’indigénat ; or, par définition, les archéophytes sont introduits. La plupart proviennent du Moyen-Orient (croissant fertile) à la période néolithique, marquée par le développement de l'agriculture, […]. (Philippe Jauzein & ‎Olivier Nawrot, Flore d'Île-de-France: Clés de détermination, taxonomie, statuts, Éditions Quae, 2013, p.81)

Méronymes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]