Discussion:corollaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

À quoi sert de publier une prononciation ? Si l'on considère qu'il y a une forme "classique" de prononciation, il faut la définir et s'y tenir. La prononciation qui accompagne le mot "corollaire" est présentée comme étant celle de l'Ile-de-France et plus précisément Paris. À l'écoute on entend un "cauraulaireu" avec un "co…" prononcé comme dans "pays de Caux", un "…ro…" comme dans "rôle" et une traînante sur "…llaire" qui n'a rien de l'accent pointu de Paris. Si vous prononcez correctement (?) "corolle" d'une fleur et "air" du temps vus savez dire "corollaire".

C'est perfectible, en effet. On trouve dans le dictionnaire en ligne Mediadico cet enregistrement : [1], qui n'est pas, lui aussi, parfait. Stephane8888 31 octobre 2010 à 17:08 (UTC)

corollaire : exemple de logique...[modifier le wikicode]

Il est dit dans l'article qu'un corollaire de "porter des lunettes" pourrait être "voir mieux".

Je ne suis pas d'accord car quelqu'un qui voit correctement, et à qui on fait porter des lunette verra plus mal avec les lunettes que sans... Cette exemple de vulgarisation de logique est donc faux.

Un autre exemple serait plus approprié, même si aucun ne me vient spontanément (ou alors complètement débile du genre : un corollaire de "il se fait couper les cheveux" est "il a des cheveux"...) En tout cas, cela serait mieux de ne pas mettre du tout cet exemple, ou de l'adapter pour qu'il devienne correct... Non ?