Discussion:dénoter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

« Que faire ? »…[modifier le wikicode]

Comme s'interrogeait le camarade Lenin.

Ce verbe, dénoter, est régulièrement utilisé, dans les médiats, lémédias, par les incultes, lèzilétrés, les IGNARROGANTS, c'est à dire pratiquement tout le monde, en lieu et place de détonner ; que faire ? inscrire le sens, avec toutes les réserves possibles, genre « utilisation fautive », « déconseillé par les puristes », etc. ? Comme disait « DB », admettre dans les dictionnaires des formes fautives est un encouragement à les utiliser, puisqu'elles obtiennent la caution du dico… Je dispose de plusieurs exemples d'utilisation – cf. l'intégralité de mes Œuvres choisies –, mais de mémoire, tous dans le domaine de l'oral, radio et télévision (c'est là en effet, surtout chez la dernière, qu'on trouve les plus beaux spécimens) ; écrites, je ne crois pas. C'est donc non à priori ; d'un autre côté, pour comprendre ce que veulent dire lèzilétrés, on a bien besoin d'un glossaire de leur sabir. Comment savoir, sinon, que leur dénoter est une forme confusionnante de détonner ?

Budelberger 2 octobre 2010 à 15:40 (UTC).

(P.-S. : On pourrait très bien concevoir un sens de dénoter analogue à celui de détonner, « ne pas être dans la note », comme « ne pas être dans le ton » ; mais il se trouve que le français ne l'a pas acquis ni accepté, ce sens. Cette utilisation est donc fautive et refautive.)

Eh bien, on n'hésite pas, et on rajoute cette passionnante acception. - OLYBRIVS 2 octobre 2010 à 16:14 (UTC)
Ah ! ouais ?… Et quand je vais donner comme exemples des trucs que j'ai entendus tels jours à telles heures sur telles chaînes, d'un journaleux dont je n'ai pas forcéement saisi et surtout retenu le nom, qu'est-ce qu'ils vont-ils faire, à votre avis, les so-called self-elected « patrouilleurs » (qui n'ont rien d'autre à foutre) ? Si je vous dis que samedi dernier, l'ignare Gérard Miller a utilisé avec son arrogance coutumière la forme fautive *carapaçonné en lieu et place de « caparaçonné », vous me croirez sur parole ?… Vous seriez bien le premier. (Et vous seriez devant, et vous seriez derrière, et vous seriez tout seul à me suivre.) --Budelberger 2 octobre 2010 à 16:42 (UTC). (Girodet, lui, dans ses entrées, cite les formes fautives à ne pas utiliser. Mais Girodet, c'est autre chose qu'un « patrouilleur ».)
On pourrait discuter à partir d'exemples, car est-ce bien certain que c'est utilisé régulièrement dans ce sens ? Si oui, ça semble assez logique de penser, effectivement, que c'est une confusion avec détonner, mais est-ce bien certain ? Avec des exemples d'utilisation, on pourrait peut-être se rendre mieux compte. Lmaltier 2 octobre 2010 à 16:35 (UTC)
B'en oui, je suis tellement bête, face aux génies de par icitte, tous ces gens faisant profession d'informatique, donc, des létrés, délétrés. Le journaleux moyen cause la France comme jamais personne n'y atteindra. mais moi seul suis incapable de compte m'en rendre. --Budelberger 2 octobre 2010 à 16:42 (UTC). (Pour votre information dénoter est transitif et ne s'emploie jamais absolument, au contraire de détonner, suivi d'une préposition et employable absolument. L'analyse est donc facile.)
Pourrait-on avoir des exemples d'utilisation ? Lmaltier 2 octobre 2010 à 17:26 (UTC)
Pour le formatage, tu peux t'inspirer de carapaçonner que nous sommes fiers (enfin moi du moins) d'avoir parmi nous depuis bientôt trois ans. - OLYBRIVS 2 octobre 2010 à 18:06 (UTC)

Le modèle {{source}}[modifier le wikicode]

Moi aussi, je sais l'utiliser ; seulement voilà… comparez nos deux versions, la vôtre, et la mienne ; j'ai eu le même problème avec femme (sens 5) et "Chicago" (le DAF sans lien externe à "Chicago", femme) ; c'est pourquoi je me suis résigné à bricoler : le source est moche, mais l'affichage est bon (mais je ne l'ai pas fignolé ici dans l'attente d'un revert).

Budelberger 3 octobre 2010 à 12:10 (UTC).

(P.-S. : Donc, par création d'un « Verbe 2 », cette faute à fréquence exponentielle gagne les honneurs du Dictionnaire. « DB » avait raison, comme toujours.)

Aucun mot ne gagne jamais aucun honneur ici. On se contente de décrire en expliquant. Et, clairement, ce n'est pas une faute d'orthographe comme c'était indiqué. Lmaltier 3 octobre 2010 à 15:53 (UTC)
Je n'avais pas remarqué le problème d'affichage. Apparemment, il avait un rapport avec le point d'interrogation. Je l'ai supprimé, et ça marche. Il faudrait voir si on peut améliorer le modèle pour ça. Lmaltier 3 octobre 2010 à 16:06 (UTC)