Discussion:diphtongue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette idée de l'absence de diphtongue(s) en français moderne ne repose sur rien, sinon sur un ensemble de citations circulaires dont on ne retrouve pas l'origine, comme je le montre dans mon article : http://knol.google.com/k/stephane-jourdan/la-diphtongue-en-fran%C3%A7ais/3dfvm2oyvur0n/2

Pour commencer, il existe des diphtongues reconnues par tous les chercheurs dans de nombreux dialectes du français parlés au Canada et dans l'ouest. Ces dialectes, comme le québécois, font partie de la langue française à part entière et dire qu'il n'y a pas de diphtongue en français revient à les en exclure pourtant.

Ensuite il faut réévaluer la définition de la diphtongue et les méthodes de sa mise en évidence : la phonétique à elle seule ne peut y parvenir, elle a besoin de l'aide de la phonologie et aussi de la morphologie.

Pour finir, est-ce que vous ne voyez pas que cette définition paraît suivi d'un début d'endoctrinement (un mode d'emploi), repris un peu partout (il est apparu dans le Robert postérieurement à 91 si ma mémoire est bonne, voir mon article), a un air bizarre, pour une définition du dictionnaire ? Un peu comme si vous écriviez : "les oreilles sont des organes etc. On doit les laver tous les jours en se servant d'un coton tige...

Une bonne définition devrait plutôt classer la diphtongue comme un type de voyelle (au sens phonétique)qu'on observe dans de nombreuses langues.

Bien à vous

S.J.

Bonjour et merci pour votre pertinente remarque. La citation en question (qui était non référencée d'ailleurs) a été supprimée. Si d'après vous la définition n'est pas correcte, vous pouvez librement la corriger. Stephane8888 Discuter 24 janvier 2010 à 13:06 (UTC)